Bien-êtreDIY eliquide : comment créer soi-même son liquide de cigarette électronique ?

DIY eliquide : comment créer soi-même son liquide de cigarette électronique ?

Les produits faits-maison séduisent de plus en plus le grand public : 3 français sur 4 se tournent vers des produits responsables, éthiques et recyclables. Le DIY régente nos modes de vie et de consommation en proposant une alternative plus naturelle, écologique et surtout plus économique dans notre quotidien. Technique, matériel et précautions : préparer son e-liquide DIY pour sa cigarette électronique est un jeu d’enfant !

Comment faire son propre e-liquide ?

Le DIY, ou Do It Yourself (faites-le vous-même), est un concept de plus en plus populaire permettant à chaque consommateur de fabriquer ses propres produits du quotidien, en choisissant chacun de ses composants. Cosmétiques, textiles, ménage, lessive, bricolage, décoration… Le champ d’application du DIY s’étend à de nombreux domaines, dont celui de la cigarette électronique. Avez-vous déjà pensé à créer vous-même votre e-liquide ? Rien de plus facile avec Bioconcept : avec sa large gamme de liquides bio d’origine 100% française, l’entreprise vous accompagne dans la création de votre propre e-liquide (conseils, guides, packs de démarrage…).

Pour faire son propre e-liquide :

  • choisir une base neutre, composée d’un corps gras tel que le Propylène Glycol et/ou la Glycérine végétale ;
  • sélectionner arômes et additifs selon ses goûts ;
  • doser son taux de nicotine ;
  • bien mélanger et laisser macérer le temps nécessaire (de quelques jours à plusieurs semaines).

Les avantages d’un e-liquide fabriqué soi-même sont :

  • personnalisation totale de votre liquide (goût, taux de nicotine, quantité et texture de la vapeur, hit en gorge, etc.) ;
  • économies : un flacon de 10 ml d’un e-liquide DIY coûte au minimum 5 fois moins cher qu’un flacon prêt à consommer ;
  • maîtrise des composants : préférez les ingrédients bio et naturels, si possible d’origine française.
Comment faire son propre e-liquide ?
Source : shutterstock.com

Quel est le matériel nécessaire ?

Voici la liste de tout le matériel et produits nécessaires à la fabrication de son e-liquide :

  • base neutre, représentant 70 à 90% de votre liquide : le propylène glycol (PG) agit comme un exhausteur d’arômes doux et la glycérine végétale (VG) influence la densité et le volume de la vapeur de votre cigarette électronique ;
  • arômes de préférence naturels, représentant 5 à 20% de la recette : saveurs classiques (tabac), mentholées, fruitées ou gourmandes (mélanges de saveurs sucrées ou salées) ;
  • additifs, n’excédant pas 1 à 3% de la préparation : optionnels, ils permettent de renforcer toutes les saveurs ;
  • nicotine : vendue séparément en booster de 10 ml en général, l’ajout de nicotine n’est pas obligatoire mais conseillée pour les fumeurs de cigarettes souhaitant arrêter le tabac par exemple ;
  • flacons vierges, disponibles en différentes contenances (de 10 à 50 ml, voire 1 L) ;
  • seringues et pipettes permettant l’ajout de la base, des liquides et arômes ;
  • EPI : gants et lunettes de protection (de potentielles projections de nicotine sont dangereuses pour la peau et les yeux) ;
  • étiquettes autocollantes pour identifier facilement vos préparations et carnet pour noter vos recettes et ajustements.

Quelles précautions prendre ?

Plusieurs précautions sont à prendre au moment de la préparation de votre e-liquide, que ce soit pour préserver votre santé ou pour obtenir une bonne recette de qualité :

  • soyez vigilant : évitez tout contact avec la nicotine (port de gants et de lunettes recommandé) et manipulez-la avec précaution ;
  • mains, plan de travail et matériel doivent être propres pour commencer votre préparation. Il est recommandé de nettoyer les flacons neufs avec du bicarbonate de soude avant de les rincer à l’eau chaude et de les remplir de votre e-liquide DIY ;
  • débutez avec un seul arôme ou avec des arômes concentrés (déjà prêts) pour cibler vos goûts et vos préférences ; 
  • ne vapez pas sur votre cigarette électronique si vous n’avez pas ajouté une base neutre à vos arômes, qui ne peuvent être consumés seuls ;
  • consultez un médecin en cas de nausées, ingestion de liquide, etc. ;
  • rincez abondamment vos yeux en cas de contact ;
  • manipulez et gardez tous vos produits hors de portée des enfants.
Quelles précautions prendre ?
Source : shutterstock.com

De plus, il est important de bien respecter les temps de maturation pour profiter pleinement de vos saveurs en fonction des arômes choisis :

  • gourmands : 2 à 3 semaines ;
  • classiques : 2 semaines ;
  • mentholés ou épicés (vanille, réglis, anis, etc.) : 1 à 2 semaines ;
  • multi-fruités : 3 jours à 1 semaine ;
  • fruités simples : 1 à 5 jours.

Vapoteur débutant ou amateur : créez-vous même votre e-liquide de cigarette électronique est simple et facile. Accessible à tous, plus économique et 100% personnalisable, le DIY d’e-liquide est la nouvelle tendance pour tous les vapeurs de cigarettes électroniques !