Mutuelle et Assurance SantéLes différences entre prévoyance et mutuelle

Les différences entre prévoyance et mutuelle

Les assurés confondent généralement la mutuelle santé et la prévoyance. Il s’agit pourtant de deux types d’assurances bien distinctes. La mutuelle sert à couvrir vos dépenses de santé. La prévoyance vous propose, en revanche, un soutien financier en cas d’accident. Néanmoins, les deux formules se complètent. Ils offrent une meilleure protection sociale en cas de maladie, d’incapacité, d’invalidité ou de décès. 

Qu’est-ce qu’une mutuelle ?

La différence entre prévoyance et mutuelle peut être difficile à percevoir en raison de leurs similitudes. En effet, les deux contrats interviennent en complément des prestations de la Sécurité sociale. Ils peuvent par ailleurs être souscrits à titre individuel ou collectif (prévoyance ou mutuelle d’entreprise). Ainsi, les assurés optent souvent pour les deux formules auprès d’acteurs du secteur comme France Mutuelle.

Pour les mutuelles, l’action complémentaire concerne le remboursement de la Sécu. Elle consiste à payer, partiellement ou totalement, les frais de santé qui n’ont pas été pris en charge par l’Assurance maladie. Vous supporterez donc des dépenses moins lourdes sur les soins médicaux couverts. Selon votre contrat, la mutuelle peut aussi prendre en charge des actes non remboursés par le système de santé classique. 

Qu’est-ce qu’une mutuelle ?
Source : shutterstock.com

Vous connaîtrez les postes de dépenses couverts et les taux de remboursement à travers les garanties du contrat de complémentaire santé. En général, ce type d’offre prend en charge :

  • Les consultations médicales (auprès d’un généraliste ou d’un spécialiste) ;
  • L’hospitalisation ;
  • L’achat de médicaments en pharmacie ;
  • Les soins et les prothèses dentaires ;
  • Les traitements et les équipements d’optique ;
  • L’acquisition de dispositifs auditifs. 

Ces garanties représentent les actes et équipements de base inclus dans le panier de soins minimum. Outre ces éléments, chaque mutuelle étoffe le plus souvent ses prestations pour se démarquer de la concurrence. Les traitements alternatifs font notamment partie des premiers éléments différenciant dans le secteur ces dernières années. 

Qu’est-ce qu’une assurance prévoyance ?

La différence entre prévoyance et mutuelle repose essentiellement sur leurs rôles respectifs dans le domaine de la protection sociale. À l’instar de la complémentaire santé, l’assurance prévoyance sert à renforcer l’action de la Sécurité sociale. Elle se concentre toutefois sur la couverture de risques tels que :

  • L’incapacité temporaire. En cas d’arrêt de travail, l’assuré sera indemnisé pour compenser la baisse de ses revenus ;
  • L’invalidité. Le contrat prévoit, dans ce cas, une indemnité pour palier à la perte de salaire causée par l’invalidité partielle, totale ou avec dépendance ;
  • Le décès. La prestation consiste, cette fois-ci, à verser une rente ou un capital aux personnes désignées par l’assuré défunt. 

Vous pouvez modifier à souhait les bénéficiaires de votre garantie décès (conjoint survivant, enfants, petits-enfants…). Le contrat de prévoyance peut aussi inclure des options comme la garantie PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie), l’assurance obsèques, la rente éducation… En somme, l’idée est de vous protéger des accidents pouvant affecter votre source de revenus et la situation financière de votre famille. 

Dans le secteur assurantiel, il existe des institutions spécialisées dans les formules de prévoyance. Ce type d’organisme est traditionnellement géré par les partenaires sociaux des entreprises ou des branches proposant la protection. Cela dit, l’offre peut aussi figurer dans le catalogue des assureurs et des structures mutualistes. 

Qu’est-ce qu’une assurance prévoyance ?
Source : shutterstock.com

Les grandes différences

La nature de la protection représente la principale différence entre prévoyance et mutuelle. Ces solutions diffèrent aussi par l’étendue de la couverture. Concrètement, la mutuelle protège contre la maladie, tandis que la prévoyance préserve contre les accidents de la vie. La complémentaire santé peut par ailleurs offrir une protection à toute votre famille. Ainsi, vous pourrez alléger les dépenses de santé de votre foyer. 

À l’inverse, la prévoyance est un contrat couvrant uniquement le souscripteur. Seul votre décès accorde des droits à vos proches. En cas d’accident, le contrat prévoit de vous verser une pension ou une rente personnelle pour vous aider au quotidien. Ce mécanisme peut être déclenché entre autres par une invalidité ou une incapacité. Sur le plan légal, la prévoyance n’est pas obligatoire, sauf exigence contraire dans la convention d’entreprise ou de branche. 

En cas d’obligation conventionnelle, l’employeur sera tenu d’offrir une assurance prévoyance à ses collaborateurs. Une telle mesure est, par exemple, imposée par la convention de la restauration rapide. De même, les entreprises sont obligées de proposer une mutuelle collective à leurs salariés. Il s’agit ici d’une obligation légale. Les contrats individuels sont, en revanche, facultatifs pour la mutuelle et la prévoyance. Vous pouvez même demander une dispense pour la complémentaire d’entreprise