SantéLa dentisterie biologique : c'est quoi ?

La dentisterie biologique : c’est quoi ?

Dans la médecine et notamment dans le traitement des dents et de la bouche, il existe de nombreuses façons d’exercer et d’innombrables praticiens aux techniques plus ou moins approuvées par la majorité. C’est le cas de la dentisterie biologique qui soulève de nombreux problèmes éthiques. La dentisterie esthétique pose également de nombreuses interrogations sur le plan médical. Nous allons donc voir les différences ainsi que les caractéristiques de ces formes de médecines.

Qu’est-ce que la dentisterie biologique ?

En réalité, la dentisterie biologique n’est qu’une partie d’un concept plus grand. Il s’agit de la médecine holistique. Un nom qui peut faire peur, mais qui est très répandu en France et en Europe depuis des dizaines d’années. Les praticiens dans ce domaine croient qu’il faut traiter le corps comme un tout plutôt que comme une partie. On s’attarde plus sur les retombées de chaque matériel et produits utilisés avec une approche plus globale des soins bucco-dentaires.

Un peu à l’instar des médecines traditionnelles asiatiques, on prend en compte l’utilisation complète du corps humain pour favoriser les soins dentaires. Il faut également savoir que cette technique n’est pas approuvée par tous les dentistes de la profession qui émettent encore des doutes sur l’efficacité, mais surtout la sécurité de ces soins.

Les médecins généralistes holistiques travaillent souvent avec des dentistes biologiques sur recommandation. Les deux méthodes se complètent parfaitement et sont également toutes les deux soumises à de vives critiques.

La principale particularité de la dentisterie biologique est le rejet pur et simple de l’utilisation du mercure dans les soins bucco-dentaires. En effet, les dentistes concernés s’occupent souvent de remplacer des obturations effectuées au mercure par d’autres plus naturelles. Les outils et instruments de consultation sont également traités à partir de produits non chimiques étant donné que le fluorure et autres solutions chimiques sont proscrits dans cette médecine.

Qu'est-ce que la dentisterie biologique ?
Source : shutterstock.com

Quelle différence entre dentisterie biologique, esthétique et traditionnelle ?

Au cours des dernières décennies, les matériaux et techniques de restauration se sont considérablement améliorés au profit de la dentisterie esthétique. Aujourd’hui, il existe un large éventail d’options pour corriger les défauts esthétiques des dents humaines. Les dentistes s’efforcent de fournir à leurs patients les dernières technologies qui améliorent l’apparence esthétique des dents et la longévité des restaurations tout en trouvant des moyens de survivre financièrement dans un marché hautement concurrentiel.

Il faut cependant comprendre que la dentisterie traditionnelle qui concerne avant toute autre chose une profession de santé, rejette en partie les bienfaits des dentistes esthétiques et biologiques. En effet, ils considèrent ces deux formes médicales comme un dérivé dangereux pour les clients aux dépens des véritables soins bucco-dentaires. Les offres se multiplient grandement et attirent de plus en plus d’adeptes malgré les avertissements de la médecine traditionnelle. Pour une inflammation de l’os de la mâchoire, aussi appelée nico, les dentistes biologiques proposent de nombreux soins.

Comme cité précédemment, la dentisterie biologique fait l’objet de nombreuses interrogations et avertissements de la part de la communauté scientifique. Les dentistes biologiques ont tendance à enlever des dents saines et tout recommencer en cas d’utilisation de mercure ou plombage. C’est une méthode très critiquée par les dentistes ordinaires qui considèrent cette pratique même dangereuse pour le patient. Ceux qui résistent à la dentisterie holistique craignent que si un patient consulte un dentiste biologique, il risque de refuser un traitement conventionnel et que sa santé soit donc en danger.

Quelle différence entre dentisterie biologique, esthétique et traditionnelle ?
Source : shutterstock.com

Combien coûte ce type de dentisterie ?

La dentisterie esthétique reste une forme très coûteuse, globalement réservée à des clients plutôt aisés. En effet, les classes sociales les moins riches ne peuvent se permettre de pratiquer la plupart des opérations esthétiques si ce n’est un simple blanchiment des dents de temps à autre. Il faut compter pas moins de 2 000 euros en moyenne pour avoir un implant dentaire en France. De nombreuses entreprises proposent désormais ces “soins” bien moins cher, notamment dans les pays de l’Est.

Sachez également qu’une consultation chez un dentiste traditionnel agréé par l’État est prise en charge par votre assurance maladie. Des frais spéciaux s’appliquent pour les soins dentaires, les prothèses dentaires et les traitements d’orthodontie. Tout dépend de votre assurance dentaire et du type de traitement que vous avez.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour remettre en question ces différentes méthodes de soins dentaires ainsi que la nécessité de faire appel à un spécialiste avant de réaliser une quelconque opération irréversible.