Mutuelle et Assurance SantéLe délai de carence d'une mutuelle santé : c'est quoi ?

Le délai de carence d’une mutuelle santé : c’est quoi ?

Si aujourd’hui les assurances et mutuelles santé s’occupent de prendre en charge les soins médicaux, l’univers de ces sociétés reste flou et présente ses propres réglementations. Parmi elles, le délai de carence est souvent un ovni inconnu qui fait lever les sourcils de plus d’un.

Pourtant, ce délai peut se révéler crucial puisque de son activation jusqu’à ce qu’il prenne fin, aucun remboursement ne peut être effectué par la mutuelle santé !

C’est quoi le délai de carence d’une mutuelle ?

Le délai de carence d’une mutuelle santé est un laps de temps durant lequel le client a bien souscrit et commencé les cotisations de son contrat de complémentaire santé, mais ne peut pas encore recevoir de remboursement de frais médicaux.

Le délai de carence a généralement lieu en début de contrat et sa durée dépend de chaque mutuelle. Ainsi, certaines mutuelles imposent des délais allant de 1 à 3 mois, alors que d’autres peuvent pousser celui-ci à 1 an. Durant cette période, aucun/une partie des soins ne sont pas pris en charge, raison pour laquelle il est important de bien s’informer sur le délai de carence de sa mutuelle et de chaque clause de celle-ci.

Enfin, il faut noter que toutes les mutuelles ne proposent pas de délai de carence. En effet, certaines mutuelles voient le remboursement des soins s’activer dès la signature du contrat et le versement de la première cotisation, d’autres comme la complémentaire santé Malakoff Humanis connaissent un délai de quelques mois pour certains soins.

Cependant, il faut noter que les assurances qui imposent un délai sont souvent celles qui proposent également les meilleurs taux de remboursement.

C'est quoi le délai de carence d'une mutuelle ?
Source : shutterstock.com

Comment de temps cela dure ?

Le délai de carence dépend d’une mutuelle à l’autre. Pour cette raison, il est difficile de dire avec précision la durée de chaque délai. Malgré tout, une régularité se retrouve et il est possible d’indiquer une moyenne, susceptible de changer selon les sociétés.

Le délai de carence concerne quelques secteurs bien précis. De manière générale, sont inclus :

  • Les soins auditifs
  • Les soins d’optique
  • Les soins dentaires
  • Les soins hospitaliers
  • La maternité

Les soins hospitaliers et les soins optiques sont ceux qui connaissent le plus court délai de carence, s’étendant généralement sur 3 mois.

Les soins de maternité quant à eux présentent un délai de 9 mois durant lequel aucun remboursement n’est possible

Enfin, les soins dentaires et les soins auditifs affichent un délai de carence relativement long atteignant 1 an. La raison s’explique par le coût relativement élevé des soins et des appareillages médicaux relatifs.

Pourquoi les mutuelles imposent-elles ce délai ?

L’obligation d’un délai de carence de la part d’une mutuelle est un rempart que placent les complémentaires santé contre les abus des consommateurs.

Le système de cotisation des mutuelles les destine à rembourser des soins imprévus et qui se déclarent quelques années après la signature du contrat. Pour qu’une mutuelle ne soit pas perdante, les contrats doivent durer 3 ans en moyenne jusqu’aux premiers soins médicaux remboursés.

Or, certains consommateurs souscrivent une mutuelle santé en sachant qu’ils auront recours à leurs remboursements dans un court délai pour des soins déjà nécessaires. Ce comportement abusif fait perdre de l’argent aux mutuelles, qui ont alors instauré le délai de carence, un moyen de décourager les clients qui souscrivent un abonnement pour l’utiliser dans les semaines à venir.