Dans quels cas faut-il utiliser des protections d’oreilles ?

Santé Règle et bien être Dans quels cas faut-il utiliser des protections d’oreilles ?

Lorsqu’on est exposé à un traumatisme sonore ou à du bruit en continu, il est possible de constater une perte plus ou moins importante de l’audition. Les protections d’oreilles permettent d’atténuer voire de couvrir certains sons ambiants. Nous les appelons plus communément les bouchons, mais en réalité, il existe différents types de protection. Elles sont conçues pour être utilisées dans un environnement bien particulier. 

Atténuer les effets de l’hyperacousie

L’hyperacousie ne doit pas être confondue avec la sensibilité naturelle aux bruits. C’est une pathologie qui atteint une ou deux oreilles et qui rend les sons insupportables, voire douloureux. Même les sons les plus banals peuvent devenir intolérables. L’hyperacousie peut être source de stress, d’anxiété, d’irritabilité voire de dépression et de crises de panique. Un audioprothésiste pour alors trouver des protections auditives qui vont permettre d’atténuer les sons sans pour autant isoler la personne de son environnement social. 

Atténuer les effets de la maladie de Menière

La maladie de Menière est considérée comme une maladie auto-immune, mais n’est pas mortelle pour autant. Elle se caractérise par des crises durant lesquelles le patient ou la patiente développe trois symptômes : une surdité, des acouphènes et des vertiges. Les crises sont d’intensité et de fréquence variables et peuvent durer de quelques minutes à quelques jours. La maladie de Menière est une pathologie qui touche plus souvent les femmes que les hommes. Il est possible d’atténuer les effets d’une crise et de limiter les acouphènes et les maux de tête avec des protections auditives qui atténuent certains bruits et améliore le confort des patients.

Limiter les acouphènes

Les acouphènes sont dus dans la majorité des cas à l’âge. C’est un des premiers symptômes de la surdité. Dans certains cas, elles se manifestent plus tôt chez les personnes qui ont été exposées au bruit de manière prolongée ou qui ont été confrontées à un traumatisme sonore. Il s’agit d’un bruit entendu par la personne dans une ou deux oreilles et qui n’est pas perçu par son entourage. Les bruits sont variables et vont du simple bourdonnement à l’air de musique répétitif en passant par le bruit d’alarme ou le tintement d’une cloche. Ils peuvent devenir très gênants, mais les appareils auditifs filtrants peuvent les atténuer.

L’exposition aux bruits

Les personnes susceptibles d’être intéressées à titre préventif par les protections auditives ont des besoins très différents. D’abord, il y a ceux qui souhaitent avoir une protection plus confortable que les bouchons classiques dans leur environnement de travail. Les professionnels qui sont exposés au bruit sont essentiellement les ouvriers de chantier, les personnes qui travaillent dans le milieu de la nuit, les professionnels du son, les musiciens ou encore les journalistes. Il est également possible de se procurer ce type de protection pour satisfaire des besoins de la vie quotidienne et notamment. Si vous êtes régulièrement exposés aux bruits de travaux de vos voisins, si vous souhaitez écouter de la musique, assister à des concerts ou bien sortir en boîte de nuit sans avoir les oreilles qui sifflent pendant des heures. C’est également une protection idéale pour un musicien ou pour l’entourage d’un musicien.