Dans quels cas avoir recours à la cryolipolyse ?

Bien être et diétiqueDans quels cas avoir recours à la cryolipolyse ?

Avoir un corps sans bourrelets disgracieux est le rêve de beaucoup d’hommes et de femmes qui ont des problèmes de poids. La cryothérapie séduit donc naturellement de plus en plus de personnes désireuses de sublimer leur apparence. Ce traitement par le froid, autrefois réservé aux domaines sportif et médical, est désormais répandu dans l’univers de la beauté à travers les centres esthétiques. L’une des techniques les plus utilisées en la matière est la cryolipolyse. De quoi s’agit-il concrètement et dans quels cas y avoir recours ?

Zoom sur la cryolipolyse : de ses origines à son application

Il s’agit d’une technique de médecine esthétique qui provient des États-Unis où elle a été expérimentée par le chercheur Rox Anderson et le Docteur Manstein. De leur analyse des corrélations entre la perte de graisse et le froid est née la cryolipolyse. Non invasive, elle permet de détruire une partie des cellules graisseuses par le froid. Il n’est pas besoin ici de pratiquer une anesthésie ou de procéder à une intervention chirurgicale. C’est le froid qui agit sur les bourrelets en les faisant disparaître ou fortement diminuer.

Cette technique doit son efficacité à sa capacité à amorcer l’apoptose, ou la mort naturelle des cellules graisseuses (adipocytes), du fait de leur extrême sensibilité au froid. Ces dernières ont en effet tendance à s’autodétruire lorsqu’elles sont exposées à une fraîcheur extrême durant un certain temps. Ainsi, la cryolipolyse consiste à souffler de l’air glacé sur certaines zones du corps comme les cuisses, les fesses, les hanches, les bras ou le visage.

Une telle exposition fait passer en à peine quelques secondes les cellules graisseuses de 34 à -80 degrés. Cela donne un coup d’accélération à la microcirculation du sang et les cellules graisseuses en apoptose pourront naturellement être éliminées à travers le système lymphatique. Le processus est totalement indolore et sans gêne. Vous ressentirez juste une sensation légère de froid et de pression au niveau de la zone traitée.

Dans quel cas avoir recours à la cryolipolyse ?

La cryolipolyse ayant un effet amincissant, vous pouvez y avoir recours en cas de désir de perte de poids ou plutôt de lissage de quelques bourrelets disgracieux. Elle s’adresse en fait aux personnes qui ont des problèmes de poids relativement minimes, mais surtout des zones rebelles bien ciblées et souvent d’origine génétique telle que la culotte de cheval par exemple. Les régimes et le sport sont souvent inefficaces dans ces cas.

Pour que le traitement par le froid soit efficace, il faut en effet selon ce spécialiste en cryolipolyse la présence d’un minimum de graisses. Le bourrelet devra donc mesurer au moins 40 millimètres. La mesure se fait grâce à une pince adipomètre. En dehors de la culotte de cheval, les plis du dos (qu’on retrouve souvent en dessous du soutien-gorge), les poignées d’amour ou encore le double menton peuvent être traités grâce à cette méthode. Le ventre et les plis sous-fessiers, les faces internes et externes de la cuisse, les genoux et les gynécomasties chez les hommes (la graisse au niveau des pectoraux semblables à des seins) sont également pris en charge.

Par ailleurs, la cryolipolyse a aussi une action tonifiante sur les muscles et permet de venir à bout de certaines imperfections cutanées comme l’effet peau d’orange ou les vergetures. Le froid stimule en effet la production de collagène qui a une action revitalisante sur la peau.

Du côté du visage, elle permet également de réduire les rides, l’acné et de lutter contre le relâchement cutané. Dans un cas comme dans l’autre, les cellules graisseuses ne s’éliminent pas instantanément. Il faudra donc patienter environ 2 mois pour voir votre ventre s’aplatir et environ 4 mois pour éliminer la graisse des fesses et des cuisses.

cryolipolyse traitement par le froid

Le déroulement d’une séance de cryolipolyse

La cryolipolyse, comme il a été précisé précédemment, n’est pas une opération chirurgicale. Elle ne nécessite à ce titre ni anesthésie ni incision. La séance peut être subdivisée en trois parties, notamment quand il s’agit d’une première.

Les préalables

Au début d’une séance, le professionnel effectue un diagnostic qui lui permet d’analyser votre silhouette et la qualité de votre peau. Ceci lui permet de définir précisément les endroits qui seront traités, ainsi que la profondeur de l’amas graisseux. Ce diagnostic personnalisé lui permet également de déterminer combien de séances seront nécessaires pour atteindre vos objectifs. Chaque personne est en effet unique et les résultats sont donc susceptibles de varier selon des critères comme l’âge, l’hygiène de vie ou la facilité à perdre du poids.

Dans certains centres spécialisés en la matière, vous pouvez bénéficier d’une consultation avec un médecin nutritionniste spécialiste en cryolipolyse avant tout acte. Ce dernier vous apportera ainsi un accompagnement et vous prodiguera des conseils nutritionnels personnalisés afin de mieux optimiser les résultats. Une consultation de contrôle après 3 mois est souvent recommandée.

La phase de traitement par le froid

Une lingette de protection imbibée d’une solution anti-congélation est appliquée sur la zone à traiter. C’est une membrane protectrice qui permet de protéger la peau de toute brûlure qui pourrait survenir. La cryode d’aspiration est ensuite déposée sur la zone pour démarrer la séance. On en retrouve de formes et de tailles diverses qui s’adaptent aux contours naturels du corps.

L’appareil aspire et refroidit de manière progressive le bourrelet graisseux le long de la séance. Au début du traitement, vous pouvez ressentir une pression et un froid intense. Cependant, cette sensation disparaît assez rapidement. Vous pouvez adopter une position assise ou allongée selon votre préférence, en écoutant de la musique ou en lisant.

La première séance de cryolipolyse dure généralement environ 45 minutes, avec un réglage de l’appareil à -5°C, parfois un peu plus haut. Pour une seconde séance, la durée peut être un peu plus prolongée (1 heure) et la température peut quant à elle descendre de -7°C à -9°C.

La phase de massage

À la fin de la séance, un massage est effectué en douceur sur la zone traitée, afin d’éviter les rougeurs et les petites douleurs qui pourraient survenir. Cela facilite en effet la circulation sanguine qui se rétablit plus facilement et aussi l’élimination des cellules graisseuses vers le système lymphatique. Juste après cette dernière phase, vous êtes prêt à retourner à vos activités quotidiennes. Vous pouvez même faire du sport au bout de deux heures.

traitement amincissant par le froid cryolipolyse

Quelques cas de contre-indications à la cryolipolyse

La cryolipolyse présente quelques contre-indications qu’il est important de connaître. Tout d’abord, ne doit recourir à la cryolipolyse qu’une personne qui est en bonne santé physique et qui n’a que peu de poids à perdre (entre 5 et 10 kilos).

Par ailleurs, les femmes enceintes et celles qui allaitent ne sont pas éligibles à ce traitement. Il en est de même pour les personnes qui ont une pathologie relative au froid comme l’urticaire au froid ou la maladie de Raynaud, ainsi que celles souffrant d’une hernie.

Cette thérapie par le froid est aussi interdite aux personnes qui développent des troubles de la circulation veineuse, cutanée ou qui s’apprêtent à subir une intervention chirurgicale sur l’une des zones à traiter. Il en est de même pour les personnes diabétiques, celles atteintes d’un cancer, de troubles de l’immunité, de troubles hépatiques, celles qui sont dotées d’un pacemaker ou atteintes de graves troubles circulatoires.

Si vous n’êtes pas dans l’un de ces cas, veillez absolument à obtenir l’accord de votre médecin avant d’envisager bénéficier des bienfaits de la cryolipolyse pour vous débarrasser de vos excès de graisse et retrouver une silhouette parfaite !

cryolipolyse froid

Le coût d’une séance de cryolipolyse

Le coût d’une séance de cryolipolyse dépend souvent de deux facteurs. Le premier est la machine. Différents modèles de machines sont en effet utilisés par les professionnels, dont certaines qui impliquent de plus forts coûts d’investissement que d’autres. Selon le type de machine, la température peut aller en dessous de -5°C, ce qui permet de ne pas forcément multiplier les séances pour atteindre plus vite des résultats.

En dehors de ce premier facteur, le prix varie également en fonction du nombre de zones à traiter (ventre, menton, culotte de cheval, bras…) pour obtenir un résultat harmonieux. Le tarif est en effet appliqué par zone. Ainsi, de manière générale, le tarif varie entre 420 et 600 euros par zone. C’est donc la première consultation qui déterminera le coût total de votre traitement par le froid. Certains centres de médecine esthétique vous proposent des facilités de paiement étalées sur six mois.

La cryolipolyse est un traitement par le froid, devenu aujourd’hui incontournable en médecine esthétique. C’est une sorte de liposuccion par le froid qui est non invasive, mais particulièrement efficace pour faire fondre la graisse. Indolore et rapide, elle est indiquée dans les cas de perte de poids minime, entre 5 et 10 kg. Elle est idéale pour agir sur des zones comme le ventre, les fesses, les poignées d’amour au niveau des hanches, l’intérieur des bras et des cuisses, et les cas de culotte de cheval. En principe, n’importe quel adulte en bonne santé peut bénéficier de ce traitement. Toutefois, elle n’est pas recommandée pour les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants et adolescents, les diabétiques et les personnes souffrant d’une pathologie liée au froid.