SantéRèglesLa couleur du sang des règles qu’indique-t-elle sur votre santé ?

La couleur du sang des règles qu’indique-t-elle sur votre santé ?

La couleur du sang des règles peut varier : elle peut être rouge foncé, marron, noire, grise, orange ou encore rose. Quelle est la signification de ces différentes couleurs de sang ? Quand faut-il s’inquiéter ? La couleur de vos menstruations est un bon indicateur de votre état de santé, alors voici comment la décrypter !

Quelle est la couleur normale des menstruations ?

De la puberté à la ménopause, chaque mois, votre flux menstruel revient. Alors, bien sûr, parfois les règles sont irrégulières, parfois des saignements se produisent lors d’une grossesse (on parle ainsi de règles anniversaires).

Mais, dans la grande majorité des cas, les règles menstruelles marquent la fin d’un cycle ovulatoire : l’ovule non fécondé s’évacue et avec lui la muqueuse utérine.

Ces saignements peuvent changer de couleur et de consistance d’un cycle à l’autre et même en cours de cycle menstruel. Du rouge vif au noir, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, ce sont des couleurs normales de règles.

Signification de la couleur du sang menstruel

Pendant la période des règles, le sang prend différentes teintes et si certaines couleurs de règles sont tout à fait normales, d’autres doivent vous alerter.

Rouge vif : la couleur du sang des règles idéale

Si vos règles sont de couleurs rouge vif, c’est parfait, le sang est frais et s’écoule rapidement. Vos menstrues prennent généralement cette teinte au deuxième et troisième jour de votre cycle, là où les règles sont le plus abondantes.

Du marron au noir : les couleurs de l’oxydation

Lorsque le sang de vos menstruations devient rouge foncé, bordeaux, marron ou noir, là aussi, c’est tout à fait normal. Les pertes marron ou les règles noires sont courantes en début et fin de cycle. L’écoulement est peu abondant et le sang qui stagne dans la cavité utérine entre en contact avec l’air, et s’oxyde. C’est donc tout simplement l’oxydation qui lui donne ces teintes plus sombres !

Règles orange : méfiance…

Vos menstruations peuvent devenir orange sans que cela cache un problème de santé. Des sécrétions vaginales mélangées à vos pertes de sang auront tendance à leur donner une couleur orangée. Toutefois, si ces pertes orange sont accompagnées d’une odeur inhabituelle, de démangeaisons vaginales ou d’une sensation d’inconfort, il peut s’agir d’une infection vaginale.

Règles de couleur rose : attention à l’anémie

En début de cycle, le la couleur du sang des règles peut être rose, voire rouge clair. Rien d’anormal à cela, généralement cette teinte est due au mélange du sang et des pertes blanches qui sont des sécrétions vaginales, elles aussi tout à fait normales. Toutefois, si vous avez des règles roses tout au long du cycle, il peut s’agir d’une insuffisance en œstrogènes ou une anémie.

Règles grises : consultation médicale requise

Les règles grises surtout si elles s’accompagnent d’une odeur nauséabonde de poisson pourri nécessitent une consultation immédiate. Ces pertes grises peuvent cacher une vaginose bactérienne. Cette infection est due à un déséquilibre de la flore vaginale et peut entraîner de graves complications comme une infertilité par inflammation pelvienne, des accouchements prématurés, un échec de FIV (fécondation in vitro)…

Signification de la consistance et de la texture du sang menstruel

Si la couleur du sang des règles est un bon indicateur de santé, sa consistance et sa texture sont aussi des baromètres de bonne santé !

Des règles fluides et liquides

Tout comme les règles roses, en début de cycle, le saignement menstruel est souvent léger et fluide. Rien d’anormal à cela !

Une texture épaisse et grumeleuse

À partir du deuxième jour, le corps évacue de plus en plus d’endomètres. Le sang devient alors plus épais et les pertes sanguines peuvent s’accompagner de sortes de grumeaux qui sont en fait des morceaux de l’endomètre. C’est à ce moment du cycle où les règles l’évacuation s’accompagne souvent de crampes douloureuses dans le bas-ventre.

Une consistance gélatineuse

Si votre sang devient collant et gélatineux, ne vous inquiétez pas, c’est qu’il s’est mélangé aux pertes blanches.

Des caillots de sang

Là encore, aucune inquiétude à avoir, il s’agit la plupart du temps de sang coagulé. Par contre, si vous constatez la présence d’un caillot de sang de la taille d’une balle de golf, allez consulter votre médecin.

Comment soulager les douleurs de règles ?
Source : shutterstock.com

Quand consulter ?

Les variations de couleur ou de texture sont généralement peu alarmantes, hormis pour des pertes grises. Cependant, si des changements de couleur surviennent de façon inhabituelle et s’ils s’accompagnent de symptômes tels que des règles douloureuses, un volume de flux anormal ou irrégulier, c’est peut-être le signe d’un problème de santé.

N’hésitez pas à aller consulter un médecin, un gynécologue ou une sage-femme au moindre doute. Il vaut mieux être prudente et éliminer toute suspicion d’endométriose, de cancer du col de l’utérus, de polype utérin ou encore de fausse couche.