Conjonctivite, quand consulter ?

Santé Conjonctivite, quand consulter ?

Avec la pandémie qui sévit actuellement dans plusieurs pays du monde, il est plus que vital d’éviter à tout prix d’attraper une autre maladie et de maintenir un état de santé optimal. L’œil étant un organe maître du corps humain, il fait partie des premières victimes des bactéries et des microbes. Parmi les maladies des yeux les plus fréquentes figure la conjonctivite. Comment reconnaître une conjonctivite ? Quels sont les traitements à préconiser ? Les réponses dans ce billet.

Comment reconnaître la conjonctivite ?

Pour reconnaître une conjonctivite, il est important d’en connaître la définition et les symptômes. Vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés tels que www.keskeces.com pour trouver des professionnels de santé dans votre ville à même d’établir un diagnostic fiable.

La conjonctivite se traduit par une inflammation de la conjonctive, c’est-à-dire de la membrane transparente qui protège le globe oculaire et les paupières. D’une manière générale, cette maladie résulte d’une allergie, d’une irritation ou d’un virus. Parfois, elle est provoquée par des bactéries.

consulter ophtalmologue conjonctivite

Dans le cas d’une conjonctivite allergique, les pollens, les poussières et les poils d’animaux sont les causes principales. Pour ce qui est de la conjonctivite irritative, elle découle souvent de bains de mer répétés et d’un vent soutenu. Il n’est également pas rare que cette forme de maladie soit liée à une fatigue, tout simplement.

En principe, la conjonctivite lubrifie et hydrate la surface de l’œil. Ainsi, vous saurez que vous souffrez de cette maladie lorsque vous présenterez l’un de ces symptômes communs :

  • la partie blanche de l’œil et l’intérieur des paupières sont rouges ;
  • une démangeaison accompagnée de picotements vous pousse à vous frotter souvent les yeux ;
  • un larmoiement, des sécrétions ainsi que des petites croûtes autour des yeux.

Il n’est également pas rare qu’une conjonctivite se manifeste par une congestion nasale, des éternuements répétitifs ou encore des écoulements nasaux.

Comment traiter la conjonctivite ?

Pour soigner une conjonctivite, vous avez le choix entre consulter directement un ophtalmologue ou pratiquer l’automédication. Ces deux options présentent des avantages ainsi que des inconvénients. La décision dépend aussi de la sévérité des cas.

En effet, l’intervention d’un ophtalmologue est fortement recommandée lorsque les symptômes persistent ou lorsqu’aucun résultat n’est constaté après 2 ou 3 jours de traitement.

Un ophtalmologue peut vous prescrire un traitement adapté à la nature de votre pathologie. Pour détruire les bactéries, il vous recommandera, par exemple, du collyre antibiotique ou du sérum physiologique. Pour atténuer certains symptômes, comme la démangeaison et le gonflement, il peut aussi vous prescrire du collyre lubrifiant.

Si vous optez pour l’automédication, quelques précautions restent de rigueur. Par exemple, vous devez vous laver soigneusement et fréquemment vos mains tout au long de la journée. Évitez également de toucher vos yeux ou de vous frotter l’œil pour ne pas aggraver l’inflammation.

Si vos ressources vous le permettent, vous pouvez aussi vous concocter une décoction à base de feuilles de camomille à faire tous les jours. L’automédication ne doit pas être systématique, il est généralement recommandé de consulter un spécialiste dans les meilleurs délais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester en contact