Comment traiter le psoriasis des ongles ?

SantéComment traiter le psoriasis des ongles ?

Si l’on apprend aux enfants à ne pas se ronger les ongles, si l’on met de la crème hydratante l’hiver pour lutter contre le froid qui dessèche ou encore si l’on se coupe les ongles, qu’on les lime, qu’on chouchoute ses cuticules ou que l’on ait recours à des manucures, c’est bien que de jolies mains soignées sont valorisées dans notre société. C’est pour cela que le psoriasis des ongles, maladie de peau qui atteint les ongles, peut vite devenir un cauchemar. Les manifestations de cette maladie étant très diverses, on vous propose d’en savoir plus, et surtout de connaître quelques gestes simples pour traiter le psoriasis des ongles ! 

Qu’est-ce que le psoriasis de l’ongle ?

Le psoriasis de l’ongle, aussi appelé psoriasis unguéal, est une forme de la maladie psoriasique. Sachez qu’elle touche très fréquemment les patients atteints de cette maladie cutanée chronique : à la fois parce qu’un tiers à la moitié des personnes atteintes de psoriasis présentent des lésions au niveau des ongles, et aussi parce que près de 90% des patients présentent, au cours de leur vie, une atteinte unguéale – aux mains, ou aux pieds ! Il est cependant à distinguer du psoriasis de la main et du psoriasis du pied qui ont chacun leurs spécificités, même s’ils peuvent être simultanés.  

Tout d’abord, sachez que le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique auto-immune qui n’est pas contagieuse. Pouvant toucher toute partie du corps et évoluant par poussées, le psoriasis se caractérise en général par des lésions cutanées qui apparaissent sous la forme de plaques rouges bien définies (les placards) qui présentent une desquamation (des croutes blanchâtres se détachent, car les cellules de la peau se renouvellent trop vite). Le psoriasis unguéal est quelque peu différent : il n’apparaît pas par plaques, mais plutôt par des difformités (modification de la forme de l’ongle) ou des dystrophies (modification de la texture ou de la composition de l’ongle). 

Qu'est-ce que le psoriasis de l'ongle ?
Source : Shutterstock.com
  • Le psoriasis unguéal peut toucher la matrice de l’ongle (la partie à la base de l’ongle, sous la peau). Dans ce cas, la surface de l’ongle est affectée : elle peut présenter des petits creux, on parle de ponctuations « en dé à coudre » en raison de leur ressemblance avec cet objet. Il peut aussi y avoir des sillons.
  • Lorsque le psoriasis touche le lit de l’ongle (c’est-à-dire la partie qui est sous l’ongle), c’est plutôt la couleur qui va changer (l’ongle est orangé). Il peut y avoir un épaississement du lit de l’ongle – une hyperkératose, et l’ongle peut se décoller – c’est l’onycholyse. C’est lorsque différentes lésions se combinent que l’on parle d’ongles dystrophiques.

Les onychopathies – les pathologies touchant l’ongle – sont diverses ; il faut surtout ne pas confondre psoriasis unguéal et mycose, d’autant qu’une mycose peut s’ajouter à un psoriasis, souvent aux orteils. Comme les symptômes peuvent être très proches, un examen par un dermatologue ainsi qu’un prélèvement mycologique aideront à faire la différence. 

Enfin, sachez qu’un psoriasis des ongles est présent chez 85% des patients qui ont un rhumatisme psoriasique, ou psoriasis articulaire. Cette forme étant la plus problématique, il faut consulter un médecin dès que des lésions unguéales apparaissent. 

Comment soigner le psoriasis des ongles ?

Le psoriasis unguéal, au même titre que les autres formes de psoriasis, ne peut pas être définitivement soigné : les médecins ne connaissent pas encore précisément les causes du psoriasis (même si l’on parle de prédisposition génétique), ni comment obtenir une rémission totale. Cependant, il existe des traitements naturels pour lutter contre le psoriasis, et le psoriasis unguéal en particulier peut être traité avec des principes médicamenteux, sur prescription médicale : 

  • Des dermocorticoïdes ou des dérivés de la vitamine D peuvent être prescrits : ce sont des traitements locaux sous forme de crèmes ou de lotions. Il vous faudra être patient et rigoureux dans leur application, parce qu’un ongle repousse lentement.
  • Votre médecin peut aussi vous orienter vers des injections de corticoïdes retard : elles se font dans les lésions, sous anesthésie locale. En général, 2 injections à 2 ou 3 mois d’intervalle sont prescrites.
  • Enfin, si le psoriasis de l’ongle est associé à d’autres formes de psoriasis, un traitement général à base de diverses molécules peut être envisagé : soyez patient, il agit moins vite sur les ongles que sur le reste.

C’est votre médecin ou votre dermatologue qui vous orientera, au mieux, vers ces solutions médicales. Cela ne veut pas dire que vous devez rester inactif dans la lutte contre le psoriasis unguéal ! 

Comment soigner le psoriasis des ongles ?
Source : Shutterstock.com

Quels gestes éviter ?

Quelques réflexes sont à adopter de ce pas pour ne pas aggraver les crises de psoriasis, voire pour limiter leur apparition : 

  • Se sécher soigneusement les mains et les pieds une fois lavés : cela évitera l’apparition de microbes ou de mycoses, qui aggravent le psoriasis, car ils sont friands d’humidité !
  • Prendre soin de ses ongles sans excès : les manucures hebdomadaires sont à proscrire. Préférez au contraire des ongles coupés à ras, portez des chaussettes et des gants l’hiver. Ne nettoyez pas trop vos ongles, notamment la partie distale – entre le bout de l’ongle et le doigt : dans tout psoriasis, un nettoyage trop fréquent, trop vigoureux ou trop agressif aggrave la crise.
  • Si vous êtes adepte du vernis, optez pour un vernis protecteur.
  • Vous pouvez également découper soigneusement les zones décollées.
  • Retenez enfin que changer son alimentation peut améliorer le psoriasis : certains aliments sont à éviter.