Comment soulager un nerf coincé ?

Santé Comment soulager un nerf coincé ?

Lorsque votre quotidien devient une course constante, vous pouvez ingérer du stress et de la fatigue à tout moment. Un nerf coincé peut entrainer des douleurs localisées au niveau du dos ou du cou, voire sur d’autres régions du corps. Avec le mode de vie actuel qu’on adopte, nous sommes fréquemment exposés à de nombreuses affections. Dans la suite de cet article, nous allons voir comment serait-il possible de soulager un nerf coincé.

Qu’entend-on par nerf coincé ?

Un nerf coincé est un nerf qui subit une pression importante par les tissus qui l’entourent. Comme tissus, nous pouvons citer les os, les muscles, ou même les tendons et le cartilage. En cas d’une pression beaucoup plus longue, le nerf peut perdre sa barrière de protection. A la suite de la rupture de sa barricade protectrice, une enflure ou des séquelles peuvent naitre. La cicatrisation de ces dernières perturberont le bon fonctionnement du nerf et peuvent entrainer des symptômes localisés à l’endroit, voire même à n’importe quelle autre partie située sur le tronçon depuis le nerf atteint.

Par exemple, en cas d’une névralgie d’Arnold, la douleur ressentie au niveau du cou peut se propager dans la tête au point de durer de nombreux jours ou semaines. On peut également le remarquer lors d’une hernie discale au niveau de la colonne vertébrale. Dans ce dernier cas, cette affection peut exercer une pression très importante sur la racine d’un nerf, entrainant une douleur qui sera ressentie à l’arrière de la jambe. Très souvent, la plupart des personnes atteintes d’un nerf coincé peuvent en guérir après quelques jours ou après s’être donné de bons moments de repos suivis de traitements. Dans le cas où cela s’avère grave, on sera donc obligé de faire recours à une chirurgie dans l’objectif de soulager un nerf coincé.

Qu’est-ce qui cause un nerf coincé ?

La pression excessive sur un nerf par les tissus se situant dans ses environs engendrera un nerf coincé. En effet, cette pression est le fruit des mouvements répétés ou du maintien du corps dans une posture durant des périodes étendues. Lorsque nous prenons le cas du canal carpien, on assiste à une plus forte vulnérabilité des nerfs situés dans les zones où la présence des tissus mous protecteurs est très faible. C’est le cas des ligaments qui peuvent prendre de l’épaisseur ou du tendon qui pourra prendre du volume, et même d’un os qui sera capable de prendre plus de largeur ou d’en perdre.

De nombreux facteurs peuvent conduire les tissus à déployer une pression importante sur un ou plusieurs nerfs. On peut par exemple évoquer le cas d’une blessure, des gestes répétés qui stressent le corps, ou même d’un traumatisme ayant entrainé la rupture d’un nerf et qui peut être à l’origine d’une névralgie.

Les pressions importantes sont donc à la base de l’inflammation du nerf et provoquent ainsi son dysfonctionnement. Lorsque cette inflammation n’est pas traitée convenablement, la pression peut subsister et les douleurs continueront à persister. Par la suite, des lésions nerveuses pourront faire leur apparition de façon permanente. C’est donc pour éviter de telles fins, qu’il faut nécessairement songer à soulager un nerf coincé le plus tôt possible.

Qu'est-ce qui cause un nerf coincé ?

Soigner rapidement un nerf coincé

Quelques recommandations peuvent vous permettre de soulager un nerf coincé. Dans la plupart des cas en effet, un repos prolongé de la zone atteinte est souvent conseillé. Cependant, en fonction de la zone du nerf coincé, plusieurs autres traitements peuvent être appliqués. On peut par exemple :

Procéder à l’immobilisation de la zone touchée

Vous pouvez avoir besoin du port d’une planchette immobile pour maintenir la région ou d’un appareil jouant le même rôle.

Opter pour le suivi d’une thérapie physique

Vous pouvez vous inscrire à un programme où l’on pourra vous enseigner des pratiques de renforcement dans l’objectif de favoriser l’étirement des muscles situés dans la région affectée et de soulager un nerf coincé.

Faire usage des anti-inflammatoires

Ces anti-inflammatoires ne doivent pas contenir de stéroïdes à l’instar de l’ibuprofène ou du naproxène. Ce sont de véritables bijoux qui pourront vous aider non seulement à apaiser la douleur mais également à diminuer le gonflement au niveau des nerfs.

Faire recours à la chirurgie

Cette option est également une solution pour soulager un nerf coincé. Cependant, elle sera envisageable en fonction de la localisation du nerf ciblé. Recourir à une chirurgie peut entrainer la section de la hernie discale située à l’intérieur de la colonne vertébrale.

Par ailleurs vous pouvez également soulager un nerf coincé  par la prise du paracétamol ou vous tourner vers la médecine traditionnelle. Cette dernière combinera les antalgiques et les anti-inflammatoires, avec des séances de massages. Vous pouvez même vous diriger directement vers un ostéopathe qui après son diagnostic, pourra exercer quelques techniques spécifiques au niveau de ou des zones touchées.

Comme nous venons de l’expliquer, l’application de pressions excessives sur un nerf par les tissus qui l’environnent est la cause principale d’un nerf coincé. De nombreux facteurs externes peuvent également engendrer des traumatismes au niveau du nerf. Par la suite, des douleurs peuvent se déclarer parfois sur la région concernée mais dans d’autres cas, peuvent affecter une zone reliée au nerf atteint. Pour soulager un nerf coincé, vous pouvez opter pour quelques solutions facilement accessibles ou prendre des mesures radicales en faisant recours à la chirurgie si besoin il y a.

Pourquoi utiliser la thérapie TENS par stimulation électrique afin de soulager les douleurs lombaires ?

Avant tout, vous devez savoir que TENS est un acronyme pour « Neurostimulation électrique transcutanée ». Il s’agit d’une technique qui se base sur l’utilisation d’un courant électrique, dans le but de soulager la douleur. Elle sera donc d’une grande efficacité pour résoudre vos problèmes de douleurs lombaires ou de nerf coincé.

La technique d’electrostimulation antidouleur pour mal de dos dont vous pourrez profiter avec TENS est disponible dans la grande majorité des cliniques. Il s’agit par conséquent d’une thérapie accessible à tous, et qui offre plusieurs bienfaits. Elle est en effet très efficace, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous vous conseillons d’y avoir recours.

Pour aller plus loin, des études scientifiques ont été effectuées, et elles ont démontré que la thérapie TENS pouvait soulager de manière efficace les douleurs lombaires chroniques. Selon les experts, cette thérapie peut être utilisée comme traitement additionnel immédiat. Elle peut avoir des effets positifs garantis sur le court terme.

En plus, dans le cas des personnes qui souffrent par exemple de migraines, d’arthrite rhumatoïde de la main, ou de douleurs en rapport avec la radiculalgie, la thérapie TENS peut apporter de bons résultats. Vous pourrez aussi y avoir recours en cas de douleurs chroniques diverses telles que :

  • Le syndrome myofascial
  • La lombalgie
  • L’ostéo arthrite
  • La neuropathie diabétique
  • La pancréatite
  • La dysménorrhée
  • L’arthrose du genou, et bien d’autres.

Avec la thérapie TENS, les détails comme le nombre de séances, la durée du traitement, ou encore l’intensité du courant utilisée, sont variables en fonction de chaque patient. Pour ceux qui ont besoin de plusieurs séances par jour, il est possible de se tourner vers un neurostimulateur portatif. Vous pourrez ainsi l’utiliser chez vous ou sur votre lieu de travail, et profiter du traitement sans avoir besoin de vous déplacer.