Comment soulager la douleur du nerf trijumeau ?

Santé Comment soulager la douleur du nerf trijumeau ?

Le nerf trijumeau est un l’un des nerfs les plus importants qu’on retrouve au niveau du crâne. Comme n’importe quelle partie du corps, il peut subir des dommages suite à différents évènements, et la conséquence directe, c’est une incidence sur votre santé et votre bien être. Étant un nerf de la tête, il convient d’en apprendre le maximum sur lui, afin de connaitre les causes et les moyens de traitement à utiliser en cas de douleur.

Où se situe le nerf trijumeau ?

La première chose à savoir sur le nerf trijumeau, c’est qu’il s’agit du cinquième nerf de la région crânienne. Il joue un grand rôle dans la sensibilité et dans la motricité de la tête. Il est situé dans le cerveau, et se compose de trois branches que sont :

  • Le nerf ophtalmique : un nerf sensitif
  • Le nerf mandibulaire : un nerf à la fois sensitif et moteur
  • Le nerf maxillaire : un nerf sensitif.

Tous ces nerfs possèdent de nombreuses ramifications sur la face et se rejoignent au niveau du ganglion de Gasser. Ensuite, elles se fondent en une branche unique, et c’est la raison pour laquelle on parle de nerf trijumeau au singulier, alors qu’il y a trois différents nerfs qui sont concernés.

Ainsi, avec les différents nerfs qui le composent, le nerf trijumeau est en mesure de jouer plusieurs rôles et d’assurer plusieurs fonctions essentielles dans l’organisme. Le tout premier rôle est celui lié à la communication sensitive et sensorielle de la face. Ce nerf intervient donc dans la transmission des informations perçues au niveau du visage. Cela inclue la vue, le toucher, l’ouïe et le gout.

Le deuxième rôle du nerf trijumeau est lié à la fonction de mastication et de déglutition. Ce nerf joue en effet un rôle important dans l’ouverture de la bouche et le fonctionnement des muscles masticateurs. En plus, les fibres motrices du nerf mandibulaire interviennent également dans les mouvements de la mâchoire au moment de la déglutition.

Pour finir, il faut noter que le nerf trijumeau joue aussi un rôle important dans les différents réflexes dits « réflexes trigéminaux ». Il s’agit de :

  • Le réflexe cornéen grâce au nerf ophtalmique ;
  • Le réflexe de larmoiement grâce au nerf ophtalmique ;
  • Le réflexe de la mâchoire grâce au nerf mandibulaire ;
  • Le réflexe oculo-cardiaque grâce au nerf ophtalmique.
Où se situe le nerf trijumeau ?

Qu’est-ce qui provoque une douleur au nerf trijumeau ?

Parmi les différentes pathologies associées au nerf trijumeau, on retrouve la migraine, le mal de tête encore appelé céphalée, et la plus importante qui se trouve être la névralgie du trijumeau. Cette dernière est une pathologie qui se manifeste par des douleurs vives et intenses au niveau d’un côté du visage.

Ce type de douleur est causé par un contact entre une boucle vasculaire et une branche du nerf trijumeau. On l’appelle également la névralgie faciale, puisqu’elle concerne une partie du vsage. Elle se manifeste surtout chez les personnes âgées, ayant au moins 50 ans. Il faut aussi noter que les femmes sont celles qui ont le plus de chance de souffrir de cette pathologie.

La névralgie localisée au niveau du nerf trijumeau peut avoir en réalité plusieurs causes. Le plus souvent, elle est provoquée par la pression d’un vaisseau sanguin sur l’un des nerfs qui se retrouvent dans le crane. Toutefois, dans certains cas un peu plus rares, la névralgie du trijumeau peut être provoquée par la présence d’une tumeur dans le cerveau ou une sclérose en plaques.

Pour finir, dans de nombreux cas, cette pathologie n’a aucune cause apparente. Il est donc impossible de prédire avec précision les circonstances dans lesquelles elle peut se manifester chez une personne.

Comment traiter la douleur du nerf trijumeau ?

La douleur du nerf trijumeau, encore appelée névralgie du trijumeau, est une pathologie qui se manifeste de diverses manières chez les patients. Quoi qu’il en soit, peu importe les symptômes qui se manifestent ou leur intensité, il est possible de trouver un traitement efficace pour soigner le malade.

Tout d’abord, la première solution consiste à utiliser un traitement médicamenteux. Le spécialiste pourra prescrire toutes sortes de médicaments tels que :

  • Les anticonvulsivants encore appelés antiépileptiques
  • Les antidépresseurs tels que la clomipramine ou l’amitryptiline
  • Les antispasmodiques tels que baclofène
  • Les anxiolytiques et les neuroleptiques (à utiliser en complément).

Il faut noter que ces médicaments sont efficaces dans la plupart des cas car ils sont suffisamment puissants contre les douleurs. Par contre, si vous utilisez les antidouleurs classiques ou même la morphine, vous ne pourrez pas avoir de résultat satisfaisant.

Comment traiter la douleur du nerf trijumeau ?

En dehors de tous ces produits, il est aussi possible d’avoir recours à la chirurgie pour soigner la douleur du nerf trijumeau. Cette solution peut être utile lorsque sur le long terme, certain patients finissent par développer une résistance aux médicaments. L’intervention devra alors être programmée, et réalisée par un expert. Il aura le choix entre trois techniques que sont :

  • les techniques percutanées
  • la décompression micro vasculaire
  • la technique du gamma knife.

Ainsi, peu importe la méthode de traitement utilisée, vous pouvez être sûr d’obtenir la guérison complète de votre mal lorsque vous faites recours à un véritable expert. Alors pour préserver votre santé et votre bien être, n’hésitez pas à consulter un professionnel dès les premières apparitions des symptômes de la douleur du nerf trijumeau.

1 COMMENTAIRE

  1. À qui de droit,
    Je suis vraiment déçue de vos explications et surtout des traitements que vous suggérez pour la névralgie du trijumeau. Il existe des thérapies autres que les médicaments et la chirurgie qui peuvent être efficaces, comme l’ostéopathie. Dans cette discipline, les structures osseuses, comme les vertèbres et le crâne, le système nerveux, incluant les nerfs crâniens, ainsi que les vaisseaux sanguins, sont étudiés en profondeur. Vous devez savoir que dans beaucoup de cas de névralgie, il y a une composante mécanique qui peut être améliorée par une thérapie manuelle, comme l’ostéopathie! Cette thérapie non invasive peut très bien être faite en complément à la médication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester en contact