Comment savoir si on a une carence en vitamine C ?  

La vitamine C joue un rôle capital dans le corps. Si chez les mammifères, ce nutriment se produit naturellement par le corps, les humains par contre ont besoin de consommer un certain nombre d’aliments, surtout les fruits et les légumes pour bénéficier de ses bienfaits dans l’organisme. En effet, la vitamine C contribue à l’élimination des graisses, la solidification des os permet une bonne assimilation du fer par l’organisme, etc. Lorsque le niveau de consommation journalier requis n’est pas atteint, une carence en vitamines C se manifeste chez l’individu, créant un certain nombre de conséquences sur le bien-être de ce dernier.

Qu’est-ce que la vitamine C ?

Encore appelée acide ascorbique, la vitamine C est un nutriment très important au fonctionnement de l’organisme, qui se dissout dans l’eau (hydrosoluble). Dès lors que l’organisme absorbe les éléments dont il a besoin, le reste est directement éliminé par les urines. Une carence en vitamines C agit à la fois sur l’aspect interne et externe du corps, c’est pourquoi il est important de consommer la dose requise pour permettre un fonctionnement normal de l’organisme. Ainsi, la vitamine C joue plusieurs rôles, à savoir :

  • Facilite l’absorption du fer par l’organisme et plus précisément le fer non héminique issu des produits laitiers et des végétaux.
  • Contribue à la protection des cellules des radicaux libres
  • Solidifie vaisseaux sanguins, les os et les cartilages

Comment se manifeste une carence en vitamines C ?

Plusieurs symptômes permettent de détecter une carence en vitamines C. Il s’agit entre autres :

  • Une asthénie qui se traduit par un état de fatigue général et permanent
  • Une difficulté de cicatrisation des plaies
  • Une défaillance du système immunitaire : un manque de vitamine C dans le corps affaiblit nos globules rouges et rend ainsi vulnérable le corps face aux maladies comme la grippe, le rhume, etc.
  • Des infections respiratoires répétitives pouvant s’aggraver et qui, à la longue, guérissent difficilement.
  • Une apparition de douleurs musculaires et articulaires due au fait que le manque de vitamine C n’ait pas permis aux os et aux muscles de bénéficier des protéines nécessaires pour leur résistance. L’individu concerné est souvent sujet aux déchirures et à des inflammations musculaires.

Pour les cas les plus graves, la carence en vitamines C peut causer des saignements du nez et des gencives étant donné que les vaisseaux sanguins sont devenus très fragiles parce qu’en manque du nutriment nécessaire pour fonctionner normalement. Certaines personnes en font les frais au point d’en perdre les cheveux. Ce qui pourrait conduire à la maladie appelée Scorbut.

Quelles sont les causes de carence en vitamines C ?

Il est clair que manger des fruits et légumes par jour combat toutes sortes de carence, mais il est important que ces fruits soient frais. En effet, lorsque ces derniers perdent leur teneur en vitamines pour avoir passé des jours en conservation avant d’être consommés, on peut encore être sujet à une carence nutritionnelle. Ainsi, outre le fait qu’une carence soit attribuée à la consommation des aliments contenants les nutriments requis, il y a également la mauvaise conservation de ces aliments consommés.

Une autre source de la carence en vitamines C est le fait de suivre un régime très strict. Pour finir, certaines maladies digestives peuvent également être à la base d’une carence en vitamines C.

Comment soigner une carence en vitamines ?

Pour la prévention comme la guérison d’une carence en vitamines C, les précautions à prendre sont les suivantes :

  • Privilégier les aliments riches en vitamine C: il s’agit entre autres des fruits et légumes comme l’orange, le pamplemousse, le citron ; le persil ; les cerises, les fraises, la tomate et autres. Il est conseillé d’en consommer cinq par jour et pour avoir des résultats plus rapides, il faut les consommer à jeun.
  • Éviter d’être sujet au stress : prenez le temps de vous reposer et de vous détendre autant que possible, car lorsque le corps est constamment sous stress, il lui est difficile d’assimiler la vitamine C.

Pour les cas les plus sévères, il est recommandé de consulter un spécialiste afin de bénéficier des traitements requis.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here