Ayant pour principal rôle d’agir sur la reproduction des cellules, en l’occurrence celles relatives aux globules rouges, la vitamine B12 joue un rôle très capital dans l’organisme de l’homme. Son manque est préjudiciable pour la santé. Sa présence dans l’organisme aide à préserver la myéline (la gaine qui protège les nerfs) et contribue à régulariser beaucoup d’autres choses dans le corps de l’homme comme la production des substances se rapportant à l’humeur, le psychisme, etc.

Qu’est ce que la Vitamine B12 ?

Encore appelée cobalamine ou appartenant à la famille des cobalamines, la vitamine B12 fait partie des 8 vitamines B qui existent. Elle est une vitamine hydrosoluble, c’est-à-dire qui peut se dissoudre dans l’eau, qui est important au fonctionnement normal du cerveau, du système nerveux et de la gaine de la myéline. Elle existe dans les produits dont l’origine provient des animaux. Elle est issue en effet de l’intestin des animaux. Les plantes n’ayant pas besoin d’elle pour sa croissance, n’en produisent pas dans leur processus d’évolution.

Cependant, d’aucuns, les végétaliens et les végétariens en particuliers pensent que certains aliments à base végétale contiennent de la B12, ce qui n’est pas vrai. Ils font allusion notamment aux algues marines, au soja fermenté, à la spiruline et à la levure de bière.  En réalité, ces aliments contiennent des cobamides qui sont des analogues de la vitamine B12. Elles constituent un frein pour la production de la B12 et augment votre besoin. Il faut donc contrôler votre santé en B12 lorsque vous faites le choix d’être végétalien ou végétarien, surtout chez les femmes enceintes.

Comment repérer une carence en vitamine B12 ?

Les symptômes pour repérer une carence en vitamine B12 sont légions. Cela se ressentira surtout sur votre à santé à travers certains maux dont vous n’avez souvent pas l’habitude de souffrir. Ces maux se manifestent à travers la fatigue, la léthargie, la faiblesse, l’anémie, la perte de mémoire, la dépression, les sensations étranges et picotements dans les mains, les jambes et les pieds. Ainsi donc, lorsque vous ressentez l’un de ces maux, ou que si vous avez un proche qui ressent l’un des symptômes, il faut se retourner vers un médecin pour plus de clairvoyance et pour prendre vos responsabilités. Pour repérer une carence en vitamine B12, il faut donc souvent faire attention aux différents symptômes cités ci-dessus.

Certes, nous connaissons les symptômes qui sont à la base de la carence en vitamine B12, mais ce n’est pas pourtant facile de les déceler. Il faut une attention particulière pour s’en rendre compte. Avant comment traiter le mal, nous allons comment par évoquer comment reconnaitre ses symptômes.

Comment traiter les symptômes de carence en vitamine B12 ?

Au début, vous allez commencer par ressentir un épuisement physique que vous allez surement associer à vos débauches d’énergie au cours de la journée, ce qui rend plus complexe la détection de la carence en vitamine B12. Par la suite, vous pouvez avoir la dépression, des pertes de mémoires. Dès cet instant, il est alors important de consulter un docteur pour être sûr de votre état de santé. Suivront alors l’anémie qui peut vous causer des troubles digestifs, des douleurs, allant jusqu’à la paralysie. Etant légers au début, ses symptômes ne sont détectés que lorsqu’ils atteignent un niveau plus accru. Autre chose est qu’une carence en vitamine B12 peut avoir les mêmes symptômes qu’une autre maladie au début. Mais si vous avez le moindre doute, le premier recours est l’hôpital pour des analyses pour être certain de na pas vous tromper, car il vaut mieux commencer son traitement tôt que tard.

Après avoir déceler le mal, il faut d’office chercher à comprendre d’où il vient. Les carences en B12 peuvent provenir de plusieurs sources en effet. Soit vos aliments sont pauvres en Vitamine B12, ou bien, c’est une autre source qui n’a rien avoir avec l’alimentation comme le stress par exemple. La plupart de ceux dont l’alimentation souffre de richesse en B12 sont les végétaliens et les végétariens. Leur alimentation étant basée uniquement sur les légumes, le manque de viande et poisson les rattrape sur le chemin, d’où la carence. Son traitement se fait en général en deux parties. La première partie appelée phase initiale est importante pour vous permettre de recouvrer votre réserve en B12 au niveau de votre foie. La dose par jour est de 1000 µg. La seconde partie du traitement est la phase de suivi. A cette phase, vous allez diminuer votre dose quotidienne en passant de 1000 µg de 10 à 300 µg. Il est conseillé de ne pas prendre la dose d’un seul coup et de la fractionner le long de la journée. De nos jours, plusieurs produits pharmaceutiques vous aident aussi à vous soulager. On peut citer en autres la Cyanocobalamine, l’Hydroxocobalamine, la Méthylcobalamine, etc.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here