Comment savoir si on a une carence en vitamine A ?

Santé Comment savoir si on a une carence en vitamine A ?

En 1913, la vitamine A est la première à être découverte par les scientifiques. Il s’agit d’une substance organique liposoluble, qui signifie qu’elle est soluble dans l’eau ou dans la graisse. On peut le retrouver dans l’organisme sous forme de rétinol, de bêta-carotène ou de vitamine A préformés. Aujourd’hui, plus de 250 millions d’enfants risquent une carence en vitamine A. Mais quelles en sont les conséquences ? Comment savoir que vous êtes en manque de cette vitamine ?

Quel est le rôle de la vitamine A ?

Le foie contient plus de 90 % des vitamines A dans le corps. Cet organisme stocke jusqu’à 60 % des vitamines A que vous ingérez à travers votre alimentation. Il va ensuite libérer ces derniers en fonction des besoins du corps.

La vitamine A est très essentielle à notre santé et son principal rôle concerne l’appui au fonctionnement des yeux. Elle aide à l’amélioration de la vision, dès votre plus jeune âge à la vieillesse. Cette vitamine permet la bonne adaptation de l’œil dans l’obscurité.

Cet élément contribue à la normalisation du capital génétique en effectuant une transcription des gènes. Il aide aussi à la croissance des os et au renforcement du système immunitaire. En association avec le fer, cette vitamine intervient dans le processus de régulation des inflammations.

La vitamine A est essentielle à l’amélioration de la santé de la peau ainsi que des muqueuses. Elle protège les yeux, les intestins ou encore les voies respiratoires des bactéries et virus divers.

Comment savoir si on a une carence en vitamine a ?

Les femmes enceintes et les femmes allaitantes, mais aussi les enfants en bas âge, sont les plus souvent sujettes à cette carence. Ce type de manque n’est pas très répandu dans les pays développés, mais il est très présent dans les pays pauvres.

Malheureusement, les effets de cette insuffisance ne se manifestent que tardivement. Elle peut alors provoquer la cécité, la paralysie et la mort. Toutefois, il existe quelques signes qui peuvent mettre les médecins sur la piste de la carence en vitamine A chez une personne.

Test de la vision

Le manque de vitamine A se répercute souvent en premier sur les yeux. Pour diagnostiquer cette carence, il est nécessaire de faire attention au comportement général de la personne. Mais en général, elle peut être carencée en vitamine A lorsqu’elle a subitement du mal à se déplacer dans l’obscurité.

Lorsque l’éclairage est faible, la personne ne peut pas se repérer et trébuche souvent. Il arrive même qu’elle n’arrive pas à retrouver les couverts et la nourriture sur la table quand la lumière est réduite. Ce signe est appelé « héméralopie ».

Des changements au niveau des yeux

Certains signes extérieurs peuvent alerter de la présence d’une insuffisance en vitamine A chez une personne. Ceux-ci deviennent rouges et peuvent s’assécher, ce qui provoque des démangeaisons irritantes. Une personne carencée en vitamine A peut également avoir les yeux systématiquement fermés.

La xérose conjonctivale

Il s’agit d’un assèchement de la conjonctive qui provoque l’apparition de taches au niveau de la conjonctive. Celle-ci perd de sa brillance et peut parfois être pigmentée. Si la carence n’est pas traitée, cette xérose sera accompagnée de taches de Bitot.

La multiplication d’infections

Lorsqu’une personne est sujette à un manque de vitamine A, elle devient plus sensible à certaines maladies infectieuses. L’immunité étant diminuée, le carencée peut facilement être atteint de maladies récurrentes comme la rougeole et la pneumonie. Mais vous pourrez aussi remarquer des périodes de diarrhées à répétition ou un retard de croissance chez les enfants. Ces personnes carencées ont souvent une perte d’appétit et un amaigrissement important.

La carence en vitamine A n’est pas toujours visible, surtout lorsqu’il y a une absence de symptômes. On dit que ce déficit est asymptomatique, jusqu’à ce que des signes importants apparaissent.

Comment traiter la carence en vitamine A ?

Il est nécessaire d’agir rapidement dans les cas de carence en vitamine A. Cette insuffisance peut provoquer une cécité irréversible, mais aussi affaiblir le système immunitaire. La prévention de ce manque se traduit par l’augmentation du taux de vitamine A dans le corps.

Selon les besoins, le médecin peut prescrire une dose de compléments vitaminiques A. Il sera primordial de traiter les maladies récurrentes dont peut être atteinte la personne.

Quels sont les aliments riches en vitamine A ?

L’apport en vitamine A peut également être obtenu grâce à un mode de nutrition saine et équilibré. Il est ainsi nécessaire de suivre un programme alimentaire riche en vitamine A.

  • Vous pouvez retrouver une grande quantité de cette vitamine, sous forme de rétinol, dans les produits laitiers. Le lait entier et le lait écrémé contiennent beaucoup de vitamine A.
  • L’on peut tirer cette vitamine essentielle à l’organisme dans les produits d’origine animale. Il est alors conseillé de consommer de la viande et du poisson, mais aussi des œufs, des abats et du foie.
  • Les fruits et légumes sont source de bêta-carotène. Privilégiez les carottes, la mangue, la papaye ainsi que la patate douce à chaire orangée.

Sachez qu’il est nécessaire d’associer ces végétaux avec de la matière grasse pour faciliter l’absorption du bêta-carotène. Un peu de noix ou de l’huile d’olive suffisent pour cela.