SantéComment réaliser ses soins dentaires en Hongrie ?

Comment réaliser ses soins dentaires en Hongrie ?

Que cela concerne plutôt des soins dentaires (dévitalisation, détartrage, traitement de carie, etc.) qu’une simple consultation en passant par la pose d’une prothèse dentaire (implant, couronne, bridge), aller chez le dentiste en France a un coût assez important. Certes, une partie est prise en charge par la Sécurité sociale. Les remboursements sont cependant loin de considérer tous les types de prestations sans compter qu’il peut y avoir des dépassements libres d’un dentiste à un autre.

Face à cela, il est séduisant de se rendre dans d’autres pays européens pour profiter de soins dentaires à des tarifs plus préférentiels. La Hongrie est d’ailleurs une destination privilégiée pour cela, on la surnomme même la capitale européenne du tourisme dentaire pratiquant des prix de 50 % à 60% moins chers qu’en France.  Néanmoins, attention à ne pas aller n’importe où et à prendre certaines précautions pour payer moins cher sans pour autant faire une croix sur la qualité. Voici nos conseils.

Réaliser des soins dentaires en Hongrie : comment faire ?

Sachez que les soins dentaires en Hongrie peuvent être remboursés aux mêmes taux de remboursements que si les soins étaient réalisés en France. C’est d’ailleurs votre Sécurité sociale et votre mutuelle complémentaire qui vous rembourseront les soins, ce qui est d’autant plus intéressant que les soins dentaires en Hongrie sont déjà nettement moins chers qu’en France, mais qu’en plus de cela ils sont en partie remboursés de qui ne laisse qu’une infime partie à payer de sa proche. Il faut noter toutefois que les frais liés au voyage (transport, hébergement, nourriture) sont naturellement à votre charge.

Pour être sûr d’être éligible et remboursé, n’hésitez pas avant votre départ en Hongrie à vous renseigner sur la prise en charge auprès de la Sécurité sociale et de la mutuelle complémentaire. Veillez aussi à conserver tous les documents justificatifs qui pourront vous servir à votre retour.

Par exemple, il est important de conserver la radio dentaire panoramique originale fournie par la clinique avant et après les soins. Il faut également être capable de présenter une facture en français, avec précisé dessus que le montant a bien été acquitté.  L’élément le plus important est le formulaire S3125 « Soins reçus à l’étranger » complété et signé. Celui-ci précise par ailleurs que vous avez l’obligation de fournir des documents justifiant votre séjour à l’étranger. Pensez donc bien à garder vos billets ou vos factures d’hébergement.

Réaliser des soins dentaires en Hongrie : comment faire ?
Source : shutterstock.com

Quelles précautions prendre ?

Notons qu’aller dans un pays européen permet plus de garanties que d’aller dans un pays hors de l’Union européenne. Les réglementations restent strictes, y compris en Hongrie. Par exemple, les produits dentaires comme les implants doivent avoir une fiche de traçabilité et ne pas provenir d’Asie, gage d’une garantie plus sérieuse au niveau de la qualité.

Par ailleurs, les couronnes dentaires sont le plus souvent proposées dans des mélanges de matières semblables à ceux de la France (céramique, métal, zircone, etc.), excluant le nickel que l’on sait néfaste pour la santé.

Là où l’on peut avoir moins de garantie, c’est par rapport au niveau des praticiens, mais là encore ce sont des idées reçues. Si vous vous rendez dans une clinique, vous avez la garantie que les praticiens sont bien diplômés puisque ce sont des éléments vérifiés au préalable par l’institut. Le seul conseil que nous pourrions vous donner est donc de privilégier plutôt une clinique et comme vous le feriez en France, de vérifier sa réputation. De cette perspective-là, quelques recherches sont à faire au préalable.

Quelles précautions prendre ?
Source : shutterstock.com

Comment organiser ce voyage dentaire ?

Avant d’organiser votre voyage dentaire en Hongrie, il faut quand même commencer par vous assurer que vous serez bien remboursés pour les soins dentaires. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre caisse d’assurance maladie. Aussi, pensez à faire la demande votre carte européenne d’assurance maladie qui vous permettra de faire valoir vos droits en qualité de ressortissant Français dans le cas où les cliniques ont des pratiques différentes en matière de paiement que celles en France.

Autrement, l’organisation de ce voyage dentaire est semblable à celle d’un voyage classique. Il vous faudra trouver un moyen de transport, éventuellement un hébergement à moins que la clinique où vous vous rendez possède un système de prise en charge complète. Avant toute chose, il vous faut donc choisir la clinique où vous profiterez des soins et vous renseigner auprès d’elle sur la façon dont elle peut vous accueillir. De là découlera le reste de l’organisation.