Comment préparer la première année de médecine ?

Santé Comment préparer la première année de médecine ?

Si vous désirez entrer dans une grande école de médecine et devenir médecin, il est essentiel de vous préparer convenablement. D’autant plus que la première année de médecine est un véritable parcours du combattant pour les étudiants en médecine. Toutefois, en effectuant une bonne préparation et en adoptant un certain mode de travail, il est possible d’affronter plus aisément la première année de médecine. À cet effet, vous trouverez ici quelques conseils et astuces qui vous aideront à préparer votre 1re année de médecine.

Effectuer une bonne prépa de médecine

Il s’agit d’une étape fondamentale qui vous permettra d’acquérir les outils nécessaires pour réussir la première année de médecine. Il faut savoir que le domaine de la médecine charme de nombreux étudiants. Mais, il n’est pas vraiment aisé d’entrer au sein de grandes universités de médecine. De ce fait, en vue de mettre toutes les chances de votre côté, faire une bonne préparation s’avère très utile. Alors, vous devez choisir avec soins votre prépa, puisque votre avenir en dépend.

Si vous vivez en île de France, cette prépa médecine à Paris est sans conteste une prépa qui vous sera très utile. Anciennement appelée Prépa Paces, la première année de médecine est à présent divisée en parcours PASS ou LAS.

La prépa de médecine vous permet d’avoir un aperçu de tout ce qui se fait en première année de médecine. Ainsi, en suivant une bonne prépa, vous pourrez savoir à quoi vous attendre et bénéficier des meilleurs soutiens au plus tôt.

Rester attentif aux matières importantes

Il peut être d’une grande aide pour vous d’avoir la certitude que vous désirez entamer une carrière dans les professions de santé. Cette certitude vous aidera à planifier votre programme de cours dès le lycée. Être attentif aux matières comme la SVT ou la Physique-Chimie, ainsi qu’aux Mathématiques vous aidera à mieux appréhender la suite. Sachez qu’il existe plusieurs prérequis pour entrer au sein d’une faculté de médecine. Il s’agit entre autres de : la physique, la biologie, la chimie… Alors, vous avez tout intérêt à y penser le plus tôt possible.

Ces notions ne sont pas particulièrement faciles à assimiler. C’est pour cela que vous devez disposer d’un emploi du temps bien organisé pour avoir suffisamment de temps pour les étudier. En outre, ne laissez pas les exigences des cours vous empêcher d’apprendre d’autres matières qui méritent votre attention. Il est également conseillé de réfléchir à la façon dont diverses classes pourraient vous aider à devenir un bon médecin.

Développer de bonnes habitudes estudiantines

La totalité des médecins vous confieront que la faculté de médecine a été nettement plus ardue que leurs études au lycée. Cela est certainement vrai. Par conséquent, il importe que vous trouviez la meilleure façon d’assimiler de nouvelles notions. La transition vers l’école de médecine en sera plus facilitée. Le plus judicieux serait d’opérer une évaluation des méthodes d’étude qui vous sont les plus convenables et de vous y conformer.

Il faut savoir que développer de solides habitudes estudiantines ne veut pas forcément dire que vous allez être très performant dans vos études de médecine, mais cela va largement y contribuer. Par ailleurs, prendre de bons réflexes en termes d’apprentissage pourrait également vous accompagner dans la préparation pour réussir vos projets en général.

Détenir une bonne organisation

Rappelez-vous que les méthodes ayant fonctionné avec certains étudiants pourraient ne pas fonctionner chez d’autres. Dans ce sens, il est essentiel que vous trouviez votre propre mode d’organisation. Celui-ci vous offrira la possibilité d’optimiser votre temps d’études tout en tenant compte de vos autres obligations. À titre d’exemple, il vous est possible d’élaborer un planning à la journée, à la semaine ou encore au mois. Aussi, il vous sera très utile de faire une liste détaillée de toutes vos matières, chapitres vus, revus, annales faites, etc. Il vous faut cerner l’intérêt que représente le fait d’avoir une bonne organisation si vous désirez passer votre première année en médecine.

En outre, l’organisation passe également par le fait de s’imposer très tôt un rythme intensif. En effet, dès les premiers jours de la première année de médecine, il est impératif d’adopter un rythme plus dynamique. De cette façon, vous pourrez vous y habituer et supporter plus facilement le rythme tout au long de l’année.

Croire en vos chances de réussite

Le plus gros mythe qui gravite autour de la première année de médecine est incontestablement sa difficulté. Il est possible de penser que les personnes qui la réussissent présentent une forte abnégation et qu’elles ne faiblissent et n’échouent jamais. En revanche, cela est loin d’être vrai, puisque peu importe les profils, il existe toujours des moments où les nerfs sont à vif. Vient ensuite l’irrésistible envie de tout plaquer qui est intense. Les étudiants ont l’impression qu’ils n’y arriveront jamais, que les autres sont meilleurs qu’eux, qu’ils ne sauront pas tout apprendre.

Bref, les crises de nerfs peuvent surgir chez tous les étudiants, mais cela n’est pas grave. Le plus important est de réussir à vous reprendre en main puis recommencer à étudier de plus belle. Lorsque vous rencontrerez des jours difficiles, il faudra en discuter avec vos proches afin qu’ils vous aident à garder votre motivation intacte jusqu’au bout. Notez que les personnes ayant réussi leur première année en médecine sont celles ayant réussi à donner du sens à leurs efforts. Ainsi, ils ont pu trouver en eux la force requise pour présenter une forte abnégation pendant toute l’année.

Se familiariser avec les matières des cours de médecine

Tout au long des six mois de la première année de médecine, il vous faut vous exercer sur des matières classées sous forme d’Unités d’Enseignement. Dans l’optique de réussir le concours, il faut donc assimiler énormément de connaissances en chimie, biochimie, biologie cellulaire, physique et biostatistiques. À noter qu’en prépa de médecine, ces matières se travaillent en amont en vue d’être conformes au programme PACES.

Cerner les cours de médecine PACES avant de les apprendre

Beaucoup vous diront que pour réussir votre PACES vous devrez nécessairement être capable d’apprendre par cœur. Cela n’est pas totalement faux, par contre n’oubliez pas qu’il est inutile d’apprendre par cœur un cours que vous n’avez pas compris. Conscients de cela, plusieurs centres de prépa de médecine vous proposeront plusieurs semaines destinées à la compréhension de vos cours. Ensuite, une autre semaine sera dédiée à l’apprentissage de ces cours.

Source :

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid146432/www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid146432/suppression-de-la-paces-les-nouvelles-modalites-d-etudes-de-sante-publiees.html