DiététiqueComment perdre de poids avec un programme alimentaire ?

Comment perdre de poids avec un programme alimentaire ?

La perte de poids passe essentiellement par un rééquilibrage alimentaire. En effet, on prend du poids quand on est en surconsommation calorique, c’est-à-dire quand on ingère plus que ce que l’on dépense.  Il n’y a pas de régime miracle pour perdre du poids. Il convient de faire le point sur son alimentation et de rééquilibrer ce qui se trouve dans votre assiette.

Quelle alimentation pour maigrir ? 

L’organisme a besoin de protéine, de glucides et de lipides pour maintenir un équilibre. On doit donc manger de la viande ou du poisson, des féculents pour le sucre et des bonnes graisses comme l’oméga 3. En outre, le corps doit être nourri pas des vitamines et des minéraux. 

Pour perdre du poids, le calcul est simple : il faut dépenser plus que ce qu’on mange. Ainsi, dans un premier temps, il convient d’estimer le nombre de calories mangées et dépensées chaque jour. Il existe des outils en, ligne pour faire le calcul de votre métabolisme de base et du nombre de calories dépensées selon votre poids et votre activité. Pour calculer ce que vous mangez, il convient de peser et d’utiliser une application qui vous donnera une estimation fiable.

La perte de poids doit être progressive. Parfois, un Programme de nutrition perte de poids est nécessaire pour apprendre à bien manger, sans se priver. On mise sur des produits bruts, on évite les repas industriels qui sont très caloriques et peu nutritifs. Effectivement, certains aliments procurent beaucoup d’énergie (calories) mais ces calories sont des “calories vides” (elles ne contiennent aucun nutriment intéressant pour l’organisme). On reprend donc petit à petit une alimentation saine avec des produits non transformés et naturels. Bien entendu, on évite la frustration en s’autorisant des plaisirs gourmands.

Quelle alimentation pour maigrir ? 
Source : shutterstock.com

Combien de repas par jour faut-il prendre ? 

Avoir une alimentation saine, c’est bien sûr manger des ingrédients naturels, mais aussi avoir un bon rythme alimentaire. Il n’y a pas de règle véritable concernant le nombre de repas par jour. Tout dépend de vos besoins et de vos ressentis. Les nutritionnistes conseillent de manger lorsqu’on a faim. Parfois, ce n’est pas possible avec le travail et certains horaires de la vie courante. 

Quoi qu’il en soit, votre estomac et votre système digestif doit être au repos tous les jours. Il est donc nécessaire de ne pas manger la nuit ! Si vous avez tendance à grignoter, vous êtes certainement ballonné et avez des remontées acides. Ces désagréments sont causés par la fatigue de vos organes qui ont besoin de repos.

Une certitude est cependant à prendre en compte : les repas riches en sucre entrainent des envies de grignotage. Le sucre appelle le sucre ! Cela s’explique par un simple fait physiologique. Lorsque vous mangez sucré, votre taux de glycémie monte rapidement. La chute est toute aussi rapide et vous pouvez ressentir l’hypoglycémie (sueurs, tête qui tourne). Le premier réflexe en cas d’hypoglycémie est d’avaler le premier aliment sucré qu’on trouve. C’est pourquoi on favorise les aliments riches en sucres lents qui n’entraient pas de pic de glycémie.

Combien de repas par jour faut-il prendre ? 
Source : shutterstock.com

Comment suivre son programme de nutrition ? 

Suivre un programme de nutrition est un bon début pour perdre du poids. C’est cadré, motivant, on a des résultats rapides. Dans un premier temps, il est recommandé de ne pas changer son alimentation du jour au lendemain. Petit à petit, remplacez vos aliments dans le frigo et dans les placards. Si vous préférez faire table rase du passé soudainement, c’est possible également.

Pour éviter les frustrations qui précipitent l’échec, il convient de voir votre programme alimentaire comme quelque chose de positif et non comme une contrainte. Pensez à vos objectifs de poids et de forme ! Par moment, des craquages peuvent compliquer votre parcours, mais il ne faut rien lâcher. Reprenez votre programme comme si de rien n’était et persévérez dans votre voie.

Le sevrage de sucre peut être difficile les premiers jours. Le sucre est en effet bien connu pour être addictif. Après une ou deux semaines, vous ne ressentirez même plus de besoin de mettre du sucre dans votre café et vous retrouverez le goût simple et naturel des aliments.

Enfin, faites vous coacher ! Un coach en nutrition est un réel moteur lorsqu’on souhaite faire un rééquilibrage alimentaire et perdre du poids. Ce dernier va aussi vous aider à mettre en place un programme sportif pour vous raffermir et redessiner vos muscles. Petit à petit, vous allez vous sentir plus endurant, plus mobile et soulagé de vos douleurs.

Quels sont les aliments à éviter ?

Pour commencer, sachez que rien n’est interdit ! Le Big Mac ou le milkshake qui vous font envie sont à votre portée. Le tout est d’équilibrer votre alimentation sur la semaine. Il semble évident que certains aliments sont bien meilleurs pour la santé que d’autres, mais n’oublions pas la santé mentale ! 

Quels sont les aliments à éviter ?
Source : shutterstock.com

Ainsi, il faudra éviter ou remplacer les aliments riches en graisses saturées et en sucres rapides. Par exemple, vous pouvez troquer votre sucre blanc par du sucre de coco ou du sirop d’agave. Si vous êtes capable de bannir tous les plats industriels, ne vous gênez pas ! En ce qui concerne les condiments, les sauces, etc, vous pouvez les faire vous-même pour doser la quantité de sel, de gras et de sucre.

Il faut privilégier les aliments naturels et non transformés. Le fait de préparer ses repas soi-même est la meilleure solution pour perdre du poids. Si c’est le temps qui vous manque, sachez qu’il existe des solutions comme le meal prep qui consiste à préparer vos repas pour la semaine et de les disposer directement dans une boite (une boite = une portion). 

Enfin, identifiez le ou les aliments dont vous ne pouvez pas vous passer : chips, coca, chocolat, glace, etc. Autorisez-vous un ou deux petits plaisirs dans la journée, à petite dose. Vous éliminez les risques de frustration et vous optimisez ainsi vos chances de réussite. Votre programme alimentaire est une base idéale à suivre, mais il est normal de faire quelques écarts ou de personnaliser votre programme pour trouver un équilibre qui correspond à votre mode de vie et à vos envies.