SantéRèglesComment ne pas avoir le ventre gonflé pendant les règles ?

Comment ne pas avoir le ventre gonflé pendant les règles ?

Chaque période de règles s’accompagne de son lot de désagréments : douleurs de règles, crampes abdominales, mal de dos… et des ballonnements de ventre loin d’être agréables. Si le ventre gonflé pendant les règles fait partie des symptômes récurrents du cycle menstruel, il n’est pourtant pas une fatalité. Voici des conseils et astuces pour réduire les ballonnements de règles menstruelles et retrouver un ventre plat.

Pourquoi a-t-on le ventre gonflé pendant les règles ?

Si vous êtes sujette aux gonflements de ventre, vous avez dû remarquer que votre ventre commence à gonfler avant l’arrivée des règles. Car oui, tout commence avant le début des premiers saignements…

Le ventre commence à gonfler après l’ovulation

Pour comprendre pourquoi vous avez le ventre gonflé pendant les règles, commençons par décrypter le cycle menstruel. De l’adolescence à la ménopause (et en dehors des périodes de grossesse), vos cycles menstruels suivent un schéma bien précis qui se décompose en quatre phases : la phase folliculaire, l’ovulation, la phase lutéale et les menstruations.

À chacune de ses phases, le taux d’hormones fluctuent :

  • L’œstrogène dont le rôle est d’épaissir la paroi utérine pour accueillir l’ovule fécondé, augmente pendant la phase folliculaire, c’est-à-dire avant l’ovulation.
  • La progestérone prépare également l’utérus pour une éventuelle grossesse, mais cette fois-ci après l’ovulation, en évitant notamment à l’utérus de se contracter et d’expulser l’œuf fécondé. Son taux augmente donc pendant la phase lutéale.

Si l’ovule n’est pas fécondé, le taux des hormones chutent et entraînent la dégradation de la muqueuse utérine : c’est le début des règles.

Nous l’avons vu, la progestérone est là pour éviter les contractions de l’utérus, et ce, grâce à une action relaxante. Sauf que si elle relaxe l’utérus, elle relaxe aussi les intestins. Résultats, le transit ralenti, ce qui augmente les risques de constipation, de ballonnements et de gaz.

Ce phénomène, qui fait partie du syndrome prémenstruel, explique donc que de nombreuses femmes ont le ventre gonflé avant d’avoir leurs règles. La plupart du temps, le ventre dégonfle à l’arrivée des règles, mais pas toujours…

Le ventre gonflé pendant les règles

Si certaines femmes ont encore le ventre gonflé pendant leurs menstrues, c’est tout simplement parce que l’utérus et les intestins sont encore perturbés par les hormones. Vous devriez retrouver un ventre normal, deux à trois jours après les règles, quand le niveau de progestérones aura diminué.

La rétention d’eau responsable du ventre gonflé

Une autre cause qui explique ces gonflements, c’est la rétention d’eau. Là encore, les responsables sont les hormones qui en augmentant, entraînent une accumulation d’eau dans les tissus. Ce qui explique aussi la petite prise de poids juste avant les règles.

Pourquoi a-t-on le ventre gonflé pendant les règles ?
Source : shutterstock.com

4 solutions pour ne plus avoir le ventre gonflé pendant les règles

Bien que cette sensation de ventre gonflé soit tout à fait naturelle, vous pouvez agir sur ces gonflements.

Adopter un régime alimentaire anti-ballonnements

Même si ces ballonnements arrivent un peu avant les règles, vous l’aurez compris, ce sont vos intestins qui tournent au ralenti. Alors, pour atténuer les gonflements, aidez votre système digestif à mieux digérer.

  • Intégrez du fenouil à vos repas ou en infusion et testez le charbon végétal. Le premier est parfait pour faciliter la digestion et le deuxième élimine les gaz.
  • Optez pour une alimentation saine et équilibrée et évitez le sel (pour la rétention d’eau), les aliments transformés et les boissons gazeuses.
  • Buvez beaucoup d’eau pour éliminer et réguler le transit.
  • Faites une cure de probiotiques s’il le faut pour rééquilibrer votre flore intestinale.

Faire du sport

Pratiquer une activité physique, quelle qu’elle soit est toujours bénéfique, elle l’est encore plus quand le ventre gonfle. La marche, la natation, la course à pied… bref, toutes les activités sportives ont l’avantage d’activer la circulation sanguine et donc de booster le système digestif. En parallèle, vous raffermissez votre sangle abdominale, c’est tout bénéfique !

Chasser le stress

Le stress a des effets malsains sur notre santé globale et ça se ressent aussi sur le système digestif qui réagit immédiatement : constipation, diarrhée et bien sûr ballonnements.

Voici quelques conseils de relaxation à tester tout au long de l’année et particulièrement pendant la période des règles (surtout si vous avez des règles douloureuses) :

  • Testez le yoga, la médiation, la visualisation et même l’hypnose en cas de douleurs menstruelles. Ces techniques de relaxation sont très efficaces contre les effets du stress et vous apporteront un bien-être certain.
  • Dormez suffisamment : le manque de sommeil augmente l’état de stress qui augmente à son tour lorsque vous ne dormez pas assez. C’est un cercle vicieux et le meilleur moyen de le stopper est de réapprendre à bien dormir. Respectez votre cycle biologique, couchez-vous de bonne heure, éteignez les écrans et faites quelques exercices de respiration avant de tomber dans les bras de Morphée pour au moins 6 heures de sommeil !
4 solutions pour ne plus avoir le ventre gonflé pendant les règles
Source : shutterstock.com

Prendre soin de soi

Rien de tel que de prendre un peu de temps pour soi et s’occuper de son corps pour vivre cette période menstruelle avec sérénité et oublier ces petits gonflements.

  • Massez-vous le ventre : un massage du bas-ventre vous permettra de soulager la dysménorrhée tout en activant votre transit intestinal.
  • Ne vous focalisez pas sur votre ventre gonflé : ces changements physiques ne sont que passagers et plus vite vous les accepterez, plus vite, ils disparaîtront.

Pour conclure : vous l’aurez compris, le ventre gonflé pendant les règles est dû aux changements hormonaux. Cependant, si vous avez d’autres symptômes comme des nausées, des maux de tête, des douleurs dans l’abdomen ou dans le bas du dos… Ne restez pas seule avec vos douleurs et consultez un gynécologue ou votre médecin traitant.