Comment fonctionne le cycle menstruel d’une femme ?

RèglesDéroulé du cycle menstruelComment fonctionne le cycle menstruel d’une femme ?

Pendant près de 40 ans, la vie des femmes est rythmée par leur cycle menstruel. Chaque mois, hors, grossesse ou complications, le cycle recommence : la phase pré-ovulatoire, puis l’ovulation, suivies par les règles s’il n’y a pas de fécondation… Et cela de la puberté à la ménopause. Pourtant, de nombreuses femmes (et encore plus d’hommes !) méconnaissent les mécanismes du cycle ovarien. Alors, pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur les menstruations, Missions Santé vous explique comment fonctionne le cycle menstruel d’une femme !

Qu’est-ce que le cycle menstruel ?

Si on a tendance à penser que le cycle menstruel se résume à l’apparition des règles, en fait, celui-ci correspond à l’ensemble des processus physiologiques qui prépare l’organisme de la femme pour une éventuelle fécondation. Le cycle menstruel comprend le cycle utérin et le cycle ovarien, lesquels sont synchronisés.

Le cycle menstruel commence à la puberté pour se terminer définitivement à la ménopause.

Mais il se prépare pourtant dès la vie embryonnaire de la petite fille avec l’ovogenèse. L’ovogenèse est la formation des ovocytes (ou ovules), c’est-à-dire des cellules reproductrices féminines et à sa naissance, la petite fille née avec un stock important de follicules (sacs dans lesquels se développe l’ovocyte). Cette réserve, bien qu’en partie détruite au cours de la vie, va permettre chaque mois à un follicule ovarien de libérer un ovule qui sera arrivé à maturation.

S’il n’y a pas fécondation, la muqueuse utérine (ou endomètre) devenue inutile se détache de l’utérus et est éliminée sous forme de saignements, plus ou moins importants. C’est le début des menstruations et donc d’un nouveau cycle menstruel.

Qu’est-ce que le cycle menstruel ?
Source : shutterstock.com

La durée du cycle menstruel

La durée du cycle menstruel est d’environ 28 jours, il commence dès le début des règles pour se terminer la veille du premier jour des règles du cycle suivant. Néanmoins, la durée d’un cycle féminin varie selon les personnes, et une même femme peut aussi avoir des cycles irréguliers. On parle de cycle long quand celui-ci excède 35 jours et de cycle court quand il est inférieur à 21 jours.

Il en va de même pour les règles. Il est difficile de dire combien de temps durent les règles tant les cycles sont variables d’une femme à une autre. Mais en général, elles varient entre 3 et 5 jours.

Si vous souhaitez calculer un cycle de règles, rien de plus simple : il suffit de noter la date du premier jour de vos règles sur un calendrier pendant plusieurs mois et ensuite faire une moyenne de tous vos cycles menstruels.

Les phases du cycle menstruel

Cycles irréguliers ou cycle régulier, le cycle menstruel commence toujours le jour des premières règles et se déroule toujours de la même façon.

Pour bien comprendre le fonctionnement du cycle menstruel, il est important de décrire ce qui se passe au niveau des ovaires et au niveau de l’utérus, car la phase menstruelle marque le début et la fin de chacun de deux cycles.

Les phases du cycle menstruel
Source : shutterstock.com

Le cycle utérin

Le cycle utérin est ponctué par cinq étapes :

  • 1re étape — les règles menstruelles de J1 à J4 : l’ovule n’ayant pas été fécondé, le taux d’hormones sexuelles chute (progestérones et œstrogène) et l’endomètre se détache de la paroi de l’utérus. Le sang est éliminé par le vagin.
  • 2e étape — la phase de régénération de J5 à J8 : les règles sont terminées, l’endomètre recommence sa croissance pour pouvoir accueillir un nouvel œuf.
  • 3e étape — la phase de prolifération de J9 à J14 : sous l’effet des œstrogènes, les cellules de l’endomètre accélèrent leur croissance.
  • 4e étape — la phase d’ovulation à J14 : la croissance de l’endomètre stagne le jour de l’ovulation.
  • 5e étape — la phase sécrétoire de J15 à J28 : sous l’effet de la sécrétion de la progestérone pendant la phase lutéale ovarienne, l’endomètre atteint sa maturité.

Le cycle ovarien

Le cycle ovarien est composé de trois phases :

  • Phase folliculaire de J1 à J14 : pendant la phase folliculaire, un follicule dit primaire grandi sous l’influence de l’hormone folliculo stimulante sécrétée par l’hypophyse, pour devenir un follicule secondaire. Lorsqu’il est à maturation, on le nomme follicule De Graaf.
  • L’ovulation à J14 : Le follicule De Graaf, à la surface de l’ovaire, va « éclater » pour libérer l’ovule, c’est la phase d’ovulation.
  • Phase lutéale de J15 à J28 : l’ovule libéré, le follicule se transforme en corps jaune. Cette glande va secréter de la progestérone pendant la phase lutéale. S’il y a fécondation, la progestérone va permettre le développement de la grossesse. Dans le cas contraire, à la fin de la phase lutéale, les règles commencent et c’est le début du cycle menstruel.

Le syndrome prémenstruel

On ne peut rarement évoquer le sujet du cycle menstruel, sans parler des symptômes qu’il entraine sur son sillon. Près de 75 %, des femmes en âge de procréer subissent divers désagréments liés à l’arrivée des règles : fatigue, seins gonflés et sensibles, douleur utérine, gonflement du bas-ventre, douleur lombaire, maux de tête, irritabilité…

Le syndrome prémenstruel (SPM) peut durer de 2 à 7 jours et à l’arrivée des menstruations, ce sont parfois les douleurs de règles qui prennent le relais…

Étroitement lié au cycle menstruel, le SPM s’explique en partie par un déséquilibre hormonal vers la fin du cycle féminin.

Il existe de nombreuses solutions pour venir à bout d’un syndrome prémenstruel, comme des remèdes naturels (apport de vitamines, réflexologie, luminothérapie, phytothérapie…), la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou encore l’arrêt des règles et donc des symptômes afférents avec des contraceptifs oraux en continu ou un stérilet hormonal.

Quelles que soient vos douleurs menstruelles, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un gynécologue pour qu’il puisse soulager la douleur et vérifier qu’elle ne cache pas une pathologie plus grave, comme en endométriose par exemple.

Les jours dangereux du cycle menstruel

Si vous ne désirez pas d’enfant et que vous ne prenez pas de contraceptifs, sachez que pendant 12 jours vous avez un risque de tomber enceinte. La période de fécondité débute dès l’ovulation, soit au 14e jour de votre cycle menstruel.

Les jours dangereux du cycle menstruel
Source : shutterstock.com

Il est important de savoir que les spermatozoïdes sont capables de survivre pendant 5 jours dans l’appareil reproducteur de la femme. Donc, si vous avez eu un rapport sexuel avant votre ovulation, une fécondation reste possible ! Par contre, après l’ovulation, l’œuf non fécondé ne survit pas au-delà de 24 heures.

Les cycles étant irréguliers, il est difficile de déterminer exactement où vous vous trouvez dans votre cycle menstruel, c’est pour cette raison qu’il est préférable de compter 12 jours pour éviter une grossesse non désirée.

Vous pouvez également utiliser la méthode de la courbe de température, mais elle est fastidieuse. Il s’agit de prendre votre température tous les matins, dès le réveil. Avant l’ovulation, votre température corporelle est généralement basse (environ 36,5 C) pour augmenter juste après (37 °C). Les variations de température vous permettront ainsi de déterminer le jour où vous ovulez.

Pour finir : vous connaissez désormais comment fonctionne le cycle menstruel de la femme. Vous avez donc toutes les cartes en main pour améliorer vos chances de tomber enceinte ou éviter de l’être, mais aussi pour détecter d’éventuels problèmes ou pathologies !