Comment détecter rapidement un arrêt cardiaque ?

Santé Comment détecter rapidement un arrêt cardiaque ?

Comme on peut s’en douter, l’arrêt cardiaque est un problème très grave qui peut facilement mettre en jeu votre pronostic vital. C’est un phénomène qui peut être provoqué par différents facteurs et qui peut toucher n’importe qui. Différent de l’infarctus ou de la crise cardiaque, c’est un problème sur lequel il est très important de se renseigner au maximum. Nous vous invitons donc à lire la suite pour tout savoir sur le sujet et surtout pour connaitre les signes permettant de détecter un arrêt cardiaque.

Comment survient un arrêt cardiaque ?

Dans la grande majorité des cas, l’arrêt cardiaque est provoqué par un trouble de la fibrillation ventriculaire. Il se traduit par un arrêt soudain du cœur qui cesse de battre tout simplement. L’une des conséquences les plus fréquentes de ce problème, c’est la mort de la personne concernée dans les minutes qui suivent. Voilà pourquoi on l’appelle aussi « mort subite de l’adulte ».

Il faut savoir que le cœur est l’un des organes les plus importants de l’organisme, et cela pour de nombreuses raisons. D’ailleurs, il peut même être considéré comme le plus important de tous, car c’est lui permet la circulation du sang dans tout le corps. En effet, ce sont les battements du cœur qui permettent au sang de circuler et d’irriguer tous les autres organes à chaque instant.

Vous convenez donc que s’il venait à s’arrêter, c’est tout le corps qui cesserait alors de fonctionner. C’est pour cette raison qu’il est important, peu importe votre âge ou votre sexe, de savoir dès maintenant comment détecter un arrêt cardiaque. Cela pourrait vous sauver la vie, ou sauver la vie d’une personne dans votre entourage à un moment donné.

Comment survient un arrêt cardiaque ?

Lorsqu’un arrêt cardiaque survient, on peut le reconnaitre assez facilement. La personne concernée perd connaissance, tombe et devient inerte. Elle ne réagit pas, peu importe vos tentatives pour la stimuler ou pour lui parler. Elle cesse également de respirer, ou dans certains cas, ses mouvements respiratoires sont à la fois lents et bruyants.

Dans ces conditions, le cœur ne reçoit plus assez ou plus du tout d’oxygène, ce qui l’empêche de battre à nouveau. Il faudra alors réagir rapidement car sans oxygène, quelques minutes suffisent pour que la personne concernée décède. Une étude démontre d’ailleurs que seulement une personne sur dix réussit à survivre à un arrêt cardiaque.

Ainsi, étant donné que huit arrêts cardiaques sur dix surviennent lorsque vous êtes à la maison ou dans un lieu public, il devient alors indispensable d’acheter un défibrillateur et d’apprendre à s’en servir. De cette manière, vous pourrez assurer votre protection et celle de vos proches.

Quels sont les signaux d’alerte d’un arrêt cardiaque ?

Pour réussir à détecter un arrêt cardiaque, il faut avant tout en connaitre les signaux d’alerte. A ce niveau, vous devez savoir qu’il existe deux types d’arrêt cardiaque : l’arrêt cardiaque provoqué par un infarctus du myocarde et l’arrêt cardiaque sans cause apparente. Dans le premier cas, vous pourrez constater plusieurs heures ou plusieurs jours avant l’arrêt cardiaque, des signes comme :

  • Une douleur dans la mâchoire
  • Une transpiration élevée
  • Une forte douleur thoracique
  • Des douleurs dans les bras
  • Une sensation d’oppression, de serrement ou même d’écrasement dans la poitrine
  • Des palpitations
  • Un malaise général…

Comme vous pouvez le voir, ces signes sont semblables aux symptômes d’une crise cardiaque, mais il s’agit de deux phénomènes différents. Dans le deuxième cas, c’est-à-dire pour l’arrêt cardiaque sans cause apparente, il n’y a généralement pas de signes avant-coureurs. Le cœur s’arrête brusquement de battre, et lorsque la personne se trouve seule à ce moment, elle n’a malheureusement aucune chance de s’en sortir.

Quels sont les signaux d'alerte d'un arrêt cardiaque ?

Il faut noter que les signes pour détecter un arrêt cardiaque chez une femme sont un peu spécifiques. En effet, les signes avant-coureurs de ce problème chez la femme sont :

  • Les nausées
  • L’essoufflement
  • Les douleurs à l’estomac…

Sachez néanmoins que peu importe la cause de l’arrêt cardiaque, peu importe également la présence ou non de signes avant-coureurs, il suffit simplement qu’une personne dans l’entourage de la victime soit en mesure d’appliquer les bons gestes dans l’immédiat. Ainsi, le cœur pourra repartir avant que cela ne provoque des séquelles irréversibles ou la mort.

Peut-on prévenir un arrêt cardiaque ?

L’arrêt cardiaque étant dû à plusieurs facteurs, la meilleure façon pour le prévenir serait d’en éviter les causes. Par exemple, il faut savoir que la crise cardiaque peut entrainer un arrêt cardiaque lorsqu’elle est violente. Il faudra donc éviter le surpoids, l’alcool et le tabac entre autres, pour ne pas souffrir d’une crise cardiaque.

Aussi, comme toutes les maladies du cœur, l’arrêt cardiaque peut être évité lorsque vous avez une vie plus saine. Cela n’empêche qu’on pourra quand même détecter un arrêt cardiaque chez vous, mais les risques seront nettement moins importants. Alors pour éviter ce problème, vous devez :

  • Faire bouger votre corps régulièrement et éviter la sédentarité
  • Contrôler votre consommation de sucre et votre glycémie pour éviter le diabète
  • Apprendre à maitriser votre stress
  • Éviter l’hypertension
  • Éviter de consommer trop de cholestérol…
Peut-on prévenir un arrêt cardiaque ?

Désormais vous en savez assez sur cette maladie du cœur pour réussir à reconnaitre ses symptômes et ses signes avant-coureurs. Ainsi, maintenant que vous êtes en mesure de détecter un arrêt cardiaque, l’étape à suivre est d’apprendre à réaliser un massage cardiaque et à utiliser un défibrillateur afin de sauver des vies.