Comment débloquer son diaphragme ?

Bien être et diétique Comment débloquer son diaphragme ?

Vous avez du mal à inspirer et à expirer ? Vous avez « la boule au ventre » ou le cœur oppressé ? Vous avez mal dans le creux du ventre ou dans le bas du dos ? Et comme si cela ne suffisait pas, vous êtes tout le temps fatigué, vous avez du mal à dormir et vous vous énervez pour un rien. Ne paniquez pas, tous vos problèmes peuvent se résumer en un seul : vous avez un diaphragme bloqué. Retrouvez dans cet article quelques astuces pour débloquer votre diaphragme afin de parvenir à un mieux-être.

Réapprendre à respirer pour débloquer son diaphragme

La plupart des personnes souffrant de « diaphragme bloqué » ne savent pas respirer. Si vous voulez débloquer cet organe, vous devez réapprendre à respirer. Rééduquez cet organe à se contracter et à se relâcher efficacement. Il ne s’agit en aucun cas d’inspirer et d’expirer le plus profondément possible. Il s’agit plutôt de bien inspirer et de bien expirer. Pour y arriver, vous devez prendre conscience de la manière dont vous respirez au quotidien. Car, il existe trois formes de respiration : la respiration thoracique, la respiration abdominale et la respiration diaphragmatique. Les deux premières formes sont les plus répandues, mais elles sont également les moins efficaces.

La respiration thoracique et la respiration abdominale utilisent plus les muscles respiratoires accessoires (les muscles interosseux et les scalènes). Or, utilisés seuls, ces muscles fatiguent l’organisme et ne favorisent pas une respiration efficace. De même, bien qu’il soit le principal muscle respiratoire, le diaphragme seul ne permet pas d’aboutir à une respiration optimale. Une respiration normale doit être complète, c’est-à-dire d’abord diaphragmatique, mais également thoracique et abdominale. Vous devez utiliser tous vos muscles respiratoires et principalement le diaphragme si vous voulez parvenir au résultat le plus satisfaisant. Si vous désirez en savoir plus sur comment respirer pour débloquer votre diaphragme, rendez-vous sur le site https://www.debloquer-diaphragme.com/.

Libérer son diaphragme

Pour utiliser efficacement votre diaphragme, vous devrez d’abord apprendre à le libérer, à le dégager. En réalité, c’est là que se trouve le fond du problème. Car, s’il n’est pas libre de ses mouvements, il ne peut pas se contracter et se relâcher.

Ainsi, lorsque vous respirez, laissez votre thorax et votre abdomen suivre le mouvement. Quand vous inspirez, laissez votre abdomen se détendre et se gonfler et laissez votre cage thoracique suivre le mouvement des poumons qui se remplissent d’air. Quand vous expirez, prenez le temps de bien relâcher votre diaphragme, videz l’air des poumons et décomprimez votre abdomen. Les bienfaits que procure une telle respiration sont énormes.

Vous comprenez alors qu’il est vraiment très important que vous n’entraviez pas les mouvements du diaphragme au cours de la respiration. Pendant l’inspiration, le diaphragme doit s’abaisser convenablement pour masser les viscères intra-abdominaux. Cela permet de faciliter une bonne digestion. Pendant l’expiration, le diaphragme doit également bien s’élever pour masser le cœur et faciliter une bonne circulation sanguine et donc une bonne oxygénation.

Masser son diaphragme

Le massage est un moyen efficace et rapide pour libérer le diaphragme de toutes les tensions qu’il a accumulées. L’utilisation d’une huile essentielle est très souvent recommandée. Vous pouvez vous masser vous-même ou plutôt vous faire aider par un spécialiste du domaine (chiropraticien ou ostéopathe). Si vous choisissez de le faire par vous-même, il est primordial que vous interveniez au niveau de certaines zones spécifiques. Ce sont : le creux situé en haut du ventre, sous les côtes, les points d’insertion du muscle et au niveau de la colonne vertébrale. L’objectif est de permettre une meilleure mobilité du muscle diaphragmatique afin d’avoir des mouvements respiratoires plus amples.

Vous pouvez également utiliser la technique du « ballon de tennis ». Elle consiste à s’allonger sur le dos, au-dessus d’une balle de tennis que l’on fait rouler en glissant sur le dos. Cette technique a le mérite de bien stimuler les muscles para vertébraux et de favoriser le relâchement musculaire complet.

Faire du yoga

Le yoga peut aussi vous aider à débloquer votre diaphragme en intervenant à trois niveaux différents. Tout d’abord, les positions du yoga (asanas) permettent de relâcher les tensions en massant les organes internes dont le diaphragme, améliorant ainsi leurs fonctions. Elles aident également à atteindre les muscles non accessibles au massage conventionnel et à donner une plus grande souplesse au corps. En outre, elles favorisent le rétablissement de la statique normale du corps et l’adoption d’une meilleure posture, propice à une respiration efficace et optimale.

Ensuite, le yoga enseigne plusieurs techniques respiratoires (pranayama) permettant de mieux maîtriser son souffle et donc de tirer un meilleur profit de sa respiration. Chaque cycle respiratoire (inspiration/expiration) est bien conduit pour parvenir à une respiration optimale, sans blocage. Pour finir, le yoga est un excellent moyen pour vous aider à méditer et à rester concentré. La méditation et la concentration vous aideront à stabiliser votre esprit et à relâcher toutes les tensions internes qui vous rongent de l’intérieur et qui participent au blocage de votre diaphragme.

Concentrez-vous particulièrement sur votre respiration. Vous verrez alors qu’au bout de quelques instants, elle deviendra plus ample et plus fluide. Se concentrer sur sa respiration permet donc de lâcher prise et de se focaliser sur le présent. C’est le moment ou votre corps et votre esprit ne font plus qu’un.

Rester zen

Vous ne connaitrez jamais assez la force de l’esprit positif. La plupart des personnes ayant un diaphragme bloqué ont un passé émotionnel très lourd. Ce sont des personnes le plus souvent, très stressées, anxieuses, crispées, soumises à de fortes tensions intérieures et extérieures. Or le diaphragme est un organe très sensible qui a tendance à retenir tous ces traumatismes psychiques, qui au fil du temps finissent par bloquer et emprisonner la respiration.

Par conséquent, si vous désirez débloquer votre diaphragme pour mieux respirer, vous devrez également vous libérer de tout stress. Pensez aux bonnes choses qu’offre la vie et ne vous focalisez pas sur les soucis. Prenez du temps pour vous. Offrez-vous quelques jours de vacances dans un endroit paradisiaque et profitez du bon temps. Pensez positivement, quand tout autour de vous semble noir. Cela ne fera que du bien à votre diaphragme, mais aussi à tout votre organisme.

Source : https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/article/des-guides-pratiques-post-confinement-lies-a-la-reprise-des-activites-physiques