Comment débloquer le nerf sciatique ?

Santé Comment débloquer le nerf sciatique ?

Vous arrive-t-il de ressentir de vives douleurs dans le bas du dos après une séance à la salle de gym ? Ou alors ressentez-vous plutôt une sorte de décharge électrique au moindre mouvement après avoir passé plusieurs heures sans bouger ? Si vous vous retrouvez dans l’une de ces situations, alors il y a de grandes chances que vous soyez atteint d’une sciatique. Voilà pourquoi nous vous proposons de découvrir dans la suite quelques astuces très efficaces permettant de débloquer le nerf sciatique.

C’est quoi la sciatique ?

Avant de parler de la sciatique, il est important d’en apprendre un peu plus sur le nerf qui porte le même nom. Il s’agit bien évidemment du nerf sciatique, encore connu sous le nom de nerf ischiatique. C’est le nerf le plus gros et le plus long de tout l’organisme. Il est responsable de la plupart des mouvements du corps humain, surtout ceux des membres inférieurs. De même, c’est grâce à lui que certaines sensations sont ressenties. Ces deux capacités font de lui un nerf mixte, c’est-à-dire un nerf à la fois moteur et sensitif.

Les racines naissantes du nerf sciatique se situent dans la moelle épinière. L’une des principales racines de ce nerf sort entre la quatrième et la cinquième vertèbre lombaire (les vertèbres lombaires sous-tendent le dos en arrière de l’abdomen). L’autre racine principale quant à elle sort entre la cinquième vertèbre lombaire et la première vertèbre sacrée (les vertèbres sacrées sous-tendent le dos en arrière de la partie génitale, ou plus précisément au niveau des fesses).

Ainsi, pour définir la sciatique, on dira simplement qu’il s’agit d’un mal de dos pour lequel il faut débloquer le nerf sciatique. La douleur se propage alors le long du nerf, et dans ce cas on parle de névralgie. Il arrive parfois que cette sensation soit associée à des douleurs lombaires : on parlera alors de lombosciatique.

Notons que la sciatique se ressent différemment d’un individu à un autre. Elle peut se manifester par une sensation de décharge électrique, des douleurs ou des fourmillements dans la cuisse. Parfois la douleur se fait ressentir dans la fesse, le long de la jambe et jusqu’au bout des orteils. Aussi, les personnes atteintes de la sciatique se plaignent pour la plupart de douleur lancinante, de faiblesse dans une jambe (ou dans les deux), de pincements, de crampes et d’irradiations dans le pied.

Quelles sont les causes des douleurs sciatiques ?

Plusieurs raisons peuvent entraîner une sciatique, mais la cause la plus fréquente, c’est la hernie discale (un déplacement de l’anti-choc entre les vertèbres). C’est, en effet, cette dernière qui peut vous conduire à devoir débloquer le nerf sciatique.

La hernie discale est une maladie qui affecte le disque intervertébral. Elle entraine des douleurs dans le dos et peut conduire à une cruralgie. Ceci survient lorsque l’une des racines du nerf sciatique subit une inflammation suite à une compression du disque intervertébral, l’anti-choc. Durant une grossesse, on peut observer des lombosciatiques dues à des troubles de la posture. Mais une fois l’accouchement passé, les choses rentrent dans l’ordre.

Parmi les autres raisons qui peuvent expliquer une sciatique, on peut citer :

  • L’arthrose lombaire
  • Le traumatisme lombaire
  • La tumeur vertébrale située dans le canal rachidien…
Quelles sont les causes des douleurs sciatiques ?

Comment prévenir les douleurs du nerf sciatique ?

De nos jours, la plupart des maux de dos (avec ou sans sciatique) a pour origine un mode de vie qui consiste à garder pendant un temps relativement long une même posture, sans bouger. Cette sédentarité occasionne un affaiblissement des muscles qui maintiennent le dos, et l’on se retrouve en fin de compte obligé de chercher à débloquer le nerf sciatique.

Alors si vous voulez prévenir une sciatique, pratiquez une activité sportive assez fréquemment. Pensez toutefois à bien vous échauffer au préalable, et à faire des activités d’intensité variable pour laisser à votre organisme le temps de s’habituer à votre nouveau mode de vie.

Pour ne pas avoir à débloquer le nerf sciatique, vous devez réussir à identifier les mouvements qui ont déclenché la précédente sciatique, afin de les éviter au maximum. Il faut aussi prendre garde aux activités sportives très intenses. Par ailleurs, une alimentation saine vous évitera d’augmenter les efforts au cours des activités physiques. Alors si vous êtes en surpoids, il sera nécessaire de perdre quelques kilos.

Vous devez savoir que votre dos est autant important que vos jambes et vos bras dans le fonctionnement global de votre corps. Pensez donc à adoptez quelques simples gestes pour l’entretenir au mieux. Il faudra marcher régulièrement, faire des étirements, et surtout changer de position autant que possible sur votre lieu de travail. Même votre manière de vous asseoir doit changer, car vous devez absolument utiliser des sièges avec des accoudoirs. Pensez aussi à un dossier pour votre dos, et à un repose-pied pour vos pieds.

Toujours dans l’optique de ne pas avoir à débloquer le nerf sciatique, il faudra aussi faire attention lorsque vous devez attraper un objet. Privilégiez une posture dans laquelle vous êtes face à l’objet, et accroupissez-vous ensuite afin de le saisir sans mettre en péril votre dos. Par contre, si l’objet se trouve en hauteur, pensez à utiliser un escabeau.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires sur la sciatique et la manière de l’éviter. Vous n’aurez donc qu’à appliquer les conseils ci-dessus pour ne pas avoir à débloquer plus tard votre nerf sciatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester en contact