Comment composer un petit déjeuner sans gluten ?

SantéComment composer un petit déjeuner sans gluten ?

Les régimes sans gluten sont devenus courants. On découvre de plus en plus d’intolérants au gluten et pour limiter les symptômes, il convient d’adapter son alimentation. Les aliments habituels du petit déjeuner sont à l’origine riches en gluten (pain, viennoiserie, etc). Comment composer un petit dej sain, équilibré et sans gluten

Faire un petit dej sans gluten : les recettes à adopter

Lorsqu’on découvre son intolérance, vivre sans gluten peut sembler compliqué et fastidieux. Pourtant, il convient simplement de remplacer les aliments contenant du gluten par des aliments similaires qui n’en contiennent pas. Par exemple, supprimez la farine de blé et intégrez la farine de châtaigne dans vos gâteaux. Au départ, vous allez devoir vous habituer au gout et à la texture de vos préparations. En effet, le gluten est une protéine présente dans les céréales et leurs dérivés qui donnent du moelleux aux aliments. Aujourd’hui, les alternatives sont plus nombreuses et plus gouteuses. 

Pour le petit déjeuner, on peut miser sur des aliments sains qui ne peuvent pas contenir du gluten : œufs au plat, fruits, fromage blanc, bacon, fromage, oléagineux, etc. Le pain se remplace facilement soit par du pain sans gluten fait maison, soit par du pain sans gluten acheté en boulangerie. Les recettes des petits déjeuners sans gluten sont simples et gourmandes. Vous pouvez faire le plein d’énergie dès le matin sans trop regarder la composition des aliments. Pour les plus pressés où ceux qui déjeunent au bureau, sachez qu’il existe des gâteaux sans gluten. Ils sont toutefois assez gras et sucrés…

A savoir : les symptômes des allergies au gluten sont immédiats (douleurs abdominales, éruptions cutanées, etc.). En revanche, l’intolérance au gluten (maladie cœliaque) est plus sournoise. Les symptômes sont très variables d’une personne à une autre, mais on retrouve souvent une fatigue inexpliquée, inconfort digestif, une carence en fer, des aphtes et parfois, une neuropathie chez les adultes.

Faire un petit dej sans gluten : les recettes à adopter
Source : shutterstock.com

Petit déjeuner sans gluten : sucré ou salé ?

Être allergique au gluten ne signifie pas se priver ! Bien au contraire, on redécouvre une alimentation plus saine et on retrouve de l’énergie. Le régime sans gluten est sain, surtout si on met en avant le fait que vous allez éviter tout ce qui est industriel ! Vous allez cuisiner de plus en plus et outre le fait de retirer le gluten de votre alimentation, vous allez manger plus d’aliments non transformés bien meilleurs pour la santé. Au niveau du petit déjeuner, il y a deux écoles :

  • Le petit déjeuner sans gluten salé : à base de pain sans gluten, de protéines (œufs, bacon, jambon), de fromage à tartiner, à fondre ou fromage à pâte dure.
  • Le petit déjeuner sans gluten sucré : on peut garder le combo traditionnel pain sans gluten (ou crêpes, biscottes) et confiture ou pâte à tartiner, mais on peut aussi varier avec un yaourt agrémenté de miel, de pépites de chocolat noir et d’amandes. Vous pouvez également vous préparer un porridge avec des flocons d’avoine, du lait (végétal ou lait de vache) et un joli topping (fruits rouges, oléagineux, etc).
Petit déjeuner sans gluten : sucré ou salé ?
Source : shutterstock.com

Puis-je adopter ce type de petit déjeuner sans être intolérante au gluten ?

Les symptômes d’une intolérance au gluten peuvent devenir invalidants. On se sent plus agressif, plus anxieux, plus fatigué à cause de la réaction intestinale. Une personne intolérante au gluten va donc ressentir rapidement les effets du régime sans gluten. Il est donc légitime de se demander si une personne qui n’a aucune intolérance peut adopter le même régime.

Les études menées à ce sujet ne donnent pas de réponse scientifique exacte. En ce qui concerne le petit déjeuner, vous pouvez manger sans gluten, même si vous n’avez pas de symptômes liés à une intolérance ou à une allergie au gluten. Votre digestion sera facilitée puisque les glutens contiennent de la proline, une protéine qui s’assimile difficilement. Il est donc probable que vous diminuiez les chances d’avoir un coup de barre lors de la digestion (en fonction de ce que vous mangez). Toutefois, rien ne prouve que manger sans gluten soit meilleur pour la santé si on n’est pas intolérant ou allergique. 

Si vous vous questionnez sur votre tolérance ou intolérance au gluten, vous pouvez faire un essai et adopter un régime sans gluten pendant quelques semaines. Bien entendu, il est préférable de se faire accompagner par un spécialiste (médecin généralise, nutritionniste, diététicien).