Comment choisir une plaque funéraire ?

SantéComment choisir une plaque funéraire ?

Celles et ceux qui ont déjà perdu un être cher le savent : malgré le chagrin et la peine, il faut faire un tas de démarches administratives (récupérer le certificat de décès, déclarer le décès à la mairie, envoyer le certificat de décès à une multitude d’organismes comme la banque, les mutuelles, l’assurance maladie, l’employeur ou les caisses de retraite…), tout en organisant la cérémonie funéraire et les obsèques proprement dites (en choisissant une entreprise de pompes funèbres si le défunt n’avait pas prévu de services funéraires de son vivant, en publiant un avis de décès…). Cet hommage aux disparus, que l’on veut le plus beau possible, peut s’accompagner du choix d’une plaque funéraire, qui sera laissée sur la tombe ou le caveau. Ce petit objet que l’on croise beaucoup dans les cimetières permet aux vivants de rendre l’emplacement de leur défunt plus personnel et de laisser un souvenir du passage sur terre de leur parent, ami, collègue… Mais comment choisir une plaque funéraire ?

Choisir une plaque funéraire : matériaux et personnalisation

Comme l’explique cet article, il reste encore très tabou de parler des produits liés aux funérailles. Pourtant, il est important de savoir qu’il existe une multitude de plaques funéraires : la combinaison de la forme, de la taille, du matériau, de la police d’écriture, de la présence d’une photo et/ou d’une citation (ou non) et du prix conduisent à des possibilités quasi infinies. Cela signifie que vous pourrez trouver facilement la plaque funéraire qui honorera vos défunts.

Pour bien choisir la plaque funéraire qui va être déposée sur la tombe de la personne disparue, vous pouvez commencer par choisir le matériau. Le plus souvent, les plaques funéraires sont réalisées en marbre, en granit, en pierre (comme la pierre acrylate) : ces matériaux ont l’avantage d’être les plus résistants aux intempéries et au temps qui passe. D’autres matériaux peuvent être utilisés (le laiton, l’ardoise, le verre, la porcelaine, le bois, l’inox, la résine, le plexiglas par exemple) : ils sont aussi conçus pour résister au temps, mais n’auront pas la même durée de vie que la pierre. Par contre, ils sont souvent moins onéreux !

Une fois fixé sur le matériau de la plaque funéraire, vous allez la personnaliser. Tous les éléments peuvent être personnalisés aujourd’hui. La première étape, c’est de choisir la forme : le rectangle, le cœur ou le livre ouvert sont les plus fréquentes, mais il en existe beaucoup de déclinaisons de ces formes, notamment intégrant des éléments en relief, fixés sur la plaque (comme le nom de la personne disparue, mais aussi des fleurs, des colombes…). Ensuite viendra le choix des inscriptions (parfois vous pourrez aussi choisir le matériau utilisé pour ces écritures et la police d’écriture). Ici, on parle des inscriptions gravées dans la plaque. Vous allez aussi devoir choisir si vous voulez mettre seulement l’identité du défunt et ses dates, ou bien ajouter une citation/un poème et/ou une photo. Le Coq Funéraire propose ce type de personnalisation poussée et présente le triple avantage de vous livrer gratuitement, en moins de 24 heures, une plaque fabriquée en France

Enfin, retenez que pour bien choisir la plaque funéraire, il faut évidemment qu’elle vous plaise. Quand on rend hommage aux morts, on veut leur témoigner notre affection, notre regret de leur départ, toujours trop tôt, leur laisser un message et faire du monument funéraire un lieu de recueillement : une plaque funéraire correspond souvent à l’idée que l’on se fait des goûts du défunt (ce qui lui aurait plu), et si vous n’en savez rien, faites-vous confiance.

Quel est le prix d’une plaque funéraire ?

Le prix d’une plaque funéraire est très variable : il va dépendre du matériau que vous choisissez (le marbre étant souvent le plus cher), du degré de personnalisation que vous voulez apporter à la plaque, de la qualité que vous souhaitez, de la résistance de la plaque au temps…

Pour vous donner un ordre d’idée, les premiers prix tournent autour d’une trentaine d’euros et peuvent grimper à plusieurs centaines d’euros. Il y en a donc pour tous les budgets, même s’il vaut mieux miser sur une plaque de qualité qui résistera au temps afin de ne pas regretter de la voir s’abîmer rapidement.

Si votre budget est un peu serré, pensez à bien vérifier si le défunt ou la défunte n’avait pas souscrit à une assurance obsèques : elle peut couvrir une grande partie des dépenses liées aux obsèques et vous dégager du budget pour acheter la belle plaque funéraire dont vous souhaitez orner la tombe.