Comment se caractérise le psoriasis du visage ?

SantéComment se caractérise le psoriasis du visage ?

Ceux qui ont eu de l’acné ne le savent que trop bien : les maladies de peau qui touchent le visage conduisent parfois à de gros complexes. Entre moqueries des autres et dégoût de soi-même, ces plaques rouges visibles de tous peuvent nous mener la vie dure. Le psoriasis du visage fait partie de ces maladies de peau qui peuvent créer ou aggraver un manque de confiance en soi, et les dermatologues le savent bien. Cependant, il n’existe pas une seule maladie inflammatoire cutanée qui s’attaque au visage : on peut citer l’eczéma, l’acné, la dermite séborrhéique, l’urticaire chronique… et celui qui nous intéresse ici, le psoriasis. Alors, comment reconnaître le psoriasis du visage ? Et surtout, comment le traiter ?  

Comment reconnaître le psoriasis du visage ? 

Tout d’abord, vous devez savoir que le psoriasis est une maladie de peau relativement fréquente, et qu’elle n’est pas contagieuse. Quelques chiffres pour commencer : son taux de prévalence est d’environ 2%, c’est-à-dire qu’en moyenne, 2 personnes sur 100 en sont atteintes. Le psoriasis du visage, aussi appelé sébopsoriasis, est une forme plutôt rare, avec des patients atteints qui sont majoritairement des enfants. En effet, le psoriasis du visage peut être un signe de psoriasis précoce qui va s’étendre à d’autres parties du corps. Il faut donc être attentif !  

Cette maladie cutanée se caractérise par l’apparition, sous la forme de poussées plus ou moins régulières et espacées dans le temps, de plaques rouges ou rosées sur le visage, au niveau des paupières, de la bouche, mais aussi sur le front, le nez, et dans la région des sourcils. Vous pouvez aussi avoir des squames. Dans le psoriasis, les cellules de l’épiderme (la couche superficielle de votre peau) se renouvellent trop vite. Les cellules de la peau qui ne sont pas complètement matures s’accumulent ; l’organisme va les évacuer sous la forme de croûtes blanchâtres qui se détachent : ce sont les squames ! Sachez enfin que cette forme de psoriasis est fréquemment associée au psoriasis du cuir chevelu 

Souvent, on confond psoriasis du visage et dermite séborrhéique. Nul ne peut vous en vouloir : c’est aussi une maladie chronique qui touche la peau, aux mêmes endroits que le psoriasis du visage, et les symptômes sont très proches ! Pour les distinguer, notez que le psoriasis provoque des démangeaisons (vous avez envie de vous gratter), et que les croûtes de la dermite séborrhéique sont plus souvent grasses et jaunâtres. La meilleure solution pour avoir un diagnostic reste d’aller chez votre dermato ou votre médecin traitant.  

Comment reconnaître le psoriasis du visage ? 
Source : Shutterstock.com

Comment traiter le psoriasis du visage ? 

Le diagnostic est tombé, c’est officiel : vous êtes atteint de psoriasis du visage. On ne va pas vous mentir : il arrive d’avoir seulement une poussée isolée de psoriasis et que les plaques disparaissent toutes seules pour ne jamais revenir. Mais il faut souvent vivre avec, car il n’existe pas encore de remède permettant de supprimer définitivement le psoriasis. Cependant, ne vous laissez pas aller au désespoir : le psoriasis n’est pas une fatalité ! Il existe de nombreux moyens de traiter le psoriasis ou de limiter l’apparition des poussées. Voici nos conseils pour le sébopsoriasis : 

  • Traiter les lésions cutanées par des crèmes sur ordonnance : vôtre dermatologue préféré peut vous prescrire ce que l’on appelle des dermocorticoïdes. Ce sont des crèmes contenant des molécules anti-inflammatoires. C’est le traitement médical le plus efficace, mais faites confiance à votre médecin sur la posologie : n’en abusez pas ! A trop haute dose, ils ont des effets secondaires néfastes. Parfois, on associe à ce traitement des pommades à base de vitamine D
  • Éviter d’agresser votre peau : finies les siestes en plein soleil ! Finis les produits agressifs que vous vous tartinez sur le visage pour masquer vos rougeurs ! Vous ne faites qu’aggraver vos poussées. Bien sûr, vous pouvez continuer de lézarder au soleil, mais éviter les expositions aux heures les plus chaudes et les siestes prolongées sans couvre-chef. Il en va de même pour les cosmétiques : utilisez un maquillage couvrant pour sortir et vous sentir mieux dans votre peau, mais faites-le avec parcimonie. Laissez votre peau respirer !
  • Prendre soin de vous : une diminution de votre consommation d’alcool et de tabac peuvent grandement diminuer les poussées de psoriasis… Et même améliorer votre santé !
  • Éviter certains aliments : plus de légumes, moins de gluten et de matières grasses saturées… On vous dit tout sur les aliments à éviter avec le psoriasis.
  • Utiliser des crèmes pour le visage : le psoriasis assèche la peau et donne envie de se gratter, ce qui empire la crise. Hydrater régulièrement son visage avec une crème adaptée est une routine très bénéfique !
Comment traiter le psoriasis du visage ? 
Source : Shutterstock.com

Quelles crèmes pour psoriasis visage ? 

Il y a de quoi se perdre dans la multitude de crèmes hydratantes présentes sur le marché : elles sont dans les pharmacies et les parapharmacies, les supermarchés, les magasins bio, les enseignes prônant l’absence de test sur les animaux, ou encore sur les marchés de petits producteurs indépendants… Comment bien choisir sa crème contre le psoriasis du visage ?  

Avant toute chose, il est recommandé de laver délicatement son visage avec des produits au pH neutre. Il s’agit de gels douche doux, non irritants, qui ne vont pas agresser votre épiderme : tournez-vous vers des produits de toilette pour peaux sensibles. Soyez tendres avec vous-mêmes : vous frotter ou vous sécher trop fort empirera le psoriasis.  

Une fois votre peau lavée, il est temps de l’hydrater avec une crème pour le visage. L’application d’une crème va lutter contre l’assèchement de votre peau et d’arrêter les démangeaisons. Privilégiez donc les crèmes grasses, qui respectent votre épiderme. Achetez toujours une crème de qualité : rappelez-vous que la peau du visage est fragile. Évitez si possible les crèmes bas de gamme que l’on trouve en supermarché. Pour le reste, vous êtes libre ! Que vous préfériez faire votre crème vous-même en choisissant vos huiles essentielles, que vous aimiez les petites productions naturelles et locales ou bien les marques reconnues, il n’y a pas une seule recette.  

Si vous êtes perdu, le meilleur conseil reste cependant d’aller voir un pharmacien : même si nous parlons ici de crèmes en libre-service, il pourra vous guider sur les crèmes sans ordonnance et vous aider à trouver celle qui vous correspond le mieux.