Chirurgie esthétique : quelles sont les précautions à prendre ?

Santé Chirurgie esthétique : quelles sont les précautions à prendre ?

Grâce aux progrès scientifiques, il est désormais possible pour quiconque le désire, de corriger une imperfection sur sa peau. Nez, fesse, seins, visage… voilà autant de parties du corps qui peuvent être modifiées ou améliorées grâce à la chirurgie esthétique. Si cette technique est de plus en plus en vogue, elle reste une opération délicate et il vaut mieux prendre un certain nombre de précautions avant de s’y lancer. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article

Vérifier les compétences du praticien

En France, on compte plus de 1000 médecins qualifiés pour intervenir sur toute partie du corps. Mais, quand il s’agit de la chirurgie esthétique, il est extrêmement important de faire preuve de vigilance dans le choix du praticien. Il ne suffit donc pas de se confier à un chirurgien en qui l’on a confiance pour se garantir une intervention réussie. En plus du facteur « confiance », il faut forcément vérifier les compétences du médecin. En outre, vous devez chercher à savoir s’il exerce dans le respect des normes en vigueur dans le domaine de la chirurgie esthétique.

La médecine est un domaine très vaste et chaque médecin a normalement son domaine de prédilection. Il vous revient donc de vérifier auprès du Conseil national de l’ordre des médecins de la France que le praticien envisagé a effectivement les qualifications nécessaires pour intervenir sur votre cas. Si tel n’est pas le cas, allez voir ailleurs. Sur https://www.chirurgieesthetique-nice.fr/, vous trouverez des informations utiles pour choisir le bon chirurgien à Nice.

L’autre point à vérifier est le lieu de l’intervention. Dans les normes, les opérations ne devraient être réalisées que dans des centres dédiés à la chirurgie plastique. À noter que ces centres ne doivent pas faire de la publicité et qu’aucune intervention chirurgicale ne peut se faire dans le cabinet d’un praticien. Précisons toutefois qu’un cabinet agréé peut accueillir des patients pour leur administrer des injections de toxine botulique par exemple.

Prendre un premier rendez-vous avec le praticien

Vous avez mené vos recherches en ce qui concerne les compétences du praticien et vous n’avez plus qu’une seule envie : vous rendre au centre pour l’intervention. Avant d’en arriver là, il faut nécessairement avoir un premier contact avec le praticien choisi. Ce rendez-vous dure généralement entre 30 et 45 minutes et devrait vous permettre au médecin de connaitre les raisons qui vous poussent à faire une chirurgie esthétique. En outre, ce premier contact lui permet de déterminer les méthodes à utiliser en se basant sur la morphologie du client.

Avant l’opération, le praticien consulté doit vous livrer toutes les informations relatives à l’intervention. En d’autres termes, il doit vous informer du déroulement de l’opération, des risques et des éventuelles complications. C’est le moment pour vous de poser toutes les questions pour savoir s’il faut continuer avec ce chirurgien ou pas.

Se faire accompagner d’une autre personne

En allant au premier rendez-vous, le mieux est de se faire accompagner d’un (e) ami (e) qui pourra témoigner des propos du praticien au moment opportun. En général, la chirurgie esthétique est compliquée et peut engendrer des conséquences plus ou moins importantes. Dans ces cas, les chirurgiens ont tendance à fuir leurs responsabilités. Mais, en présence d’un témoin, ils sont obligés de tenir parole et de prendre les dispositions nécessaires pour minimiser les risques.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, la chirurgie plastique n’est pas couverte par l’assurance maladie. En cas de malfaçons ou d’insatisfactions, vous ne pouvez pas faire jouer votre assurance maladie. Seuls les complications graves telles qu’une embolie pulmonaire, une septicémie et autres sont couverts. Précisons que votre assurance maladie peut également intervenir dans d’autres cas. Par exemple, si vous avez recours à la chirurgie esthétique pour reconstruire votre apparence après un accident grave et que des complications médicales s’ensuivent, vous pouvez bénéficier d’un dédommagement.

Demander un devis détaillé

Avant toute intervention, votre chirurgien doit vous soumettre un devis détaillé, daté et signé. En cas de manquement à cette disposition, il encourt une amende pouvant atteindre les 30 000 euros. Dans le devis, il doit indiquer des informations obligatoires à savoir :

  • les coordonnées du praticien (nom, assurance professionnelle, numéro d’immatriculation, qualification, etc.) ;
  • le lieu du déroulement de l’intervention ;
  • la durée de validité de l’offre ;
  • le montant total à payer ;
  • les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste ;
  • le montant des éventuels implants ou produits injectés ;
  • les frais d’hospitalisation et de bloc opératoire ;
  • le décompte détaillé de l’intervention ;
  • le nombre de jours d’arrêt de travail à prévoir ;
  • etc.

D’après les dispositions en vigueur, c’est le chirurgien qui reçoit un patient qui doit l’opérer. Si votre praticien doit déléguer le travail à un autre confrère pour répondre une urgence par exemple, il doit vous prévenir dès le premier contact. D’ailleurs, cette information doit être mentionnée de façon claire sur le devis.

Éviter de prendre une décision à la hâte

Entre le jour de la remis du devis et le jour de l’intervention, il faut compter au moins 15 jours. Pendant ce temps, le client a l’occasion de mûrir ses réflexions pour prendre une décision. À noter qu’aucune somme d’argent ne doit être versée pendant cette période de réflexion.

En dépit des énormes progrès scientifiques de ces dernières années, les opérations esthétiques restent ce qu’elles sont : délicates ! Elles impliquent généralement des risques et des complications qu’il faut bien analyser avant de prendre une décision. Peu importe l’ampleur du travail à faire, toute opération esthétique doit être mûrement réfléchie. En cas de malfaçons, il peut y avoir des tentatives de correction, mais jamais de retour à l’état initial.

Si après réflexion vous décidez de subir l’opération, vous devez notifier votre décision au chirurgien. Pour ce faire, vous aurez à lui envoyer le devis avec une nouvelle signature tout en précisant la date et la mention « devis accepté après réflexion ».

En ce qui concerne le règlement de la facture, les pratiques varient d’un chirurgien à un autre. Chez certains, vous devez verser le montant total avant l’intervention. Chez d’autres, c’est en sortant de l’intervention que vous réglez la note. Dans l’un comme dans l’autre cas, il est important de faire preuve de vigilance pour payer le tarif normal.

Avec ces précautions, vous pouvez passer toute intervention de chirurgie esthétique avec succès. Adoptez donc les bons gestes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester en contact