SantéMédecine naturelleLe CBD pour soulager la douleur : est-ce vraiment efficace ?

Le CBD pour soulager la douleur : est-ce vraiment efficace ?

Le CBD est une molécule issue de la plante de chanvre. Reconnu pour ses nombreuses vertus, le CBD est un antalgique efficace. En effet, il est considéré comme un antidouleur naturel. Nous allons voir ici comment le CBD agit sur la douleur et quels sont les types de douleurs concernées par les vertus du cannabidiol.

Comment le CBD agit-il sur la douleur ?

Le CBD est une molécule issue de la plante de chanvre, à l’instar du TCH. Cependant, cette molécule n’a aucun effet psychotrope et une consommation régulière octroie de nombreux bienfaits comme des effets anti stress, anti inflammatoire et anti douleur. Avant d’aller plus loin, il convient de mentionner que le CBD peut se consommer sous plusieurs formes : en huile, en résine, en comprimés, en gélules, en gommes ou encore en infusion grâce à de magnifiques fleurs de CBD.

Le CBD agit sur la douleur de deux manières différentes :

  • Le CBD est antalgique puisqu’il se fixe sur des récepteurs endocannabinoïdes. Cela a un effet anti-inflammatoire et en diminuant l’inflammation, la douleur va naturellement diminuer, ce qui est idéal lors de migraines.
  • Le CBD a le pouvoir d’inhiber les perceptions nociceptives provoquées par les douleurs musculaires ou articulaires, ce qui permet d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de rhumatismes.

Peut-on utiliser du CBD pour toutes les douleurs ?

Le CBD est surtout efficace contre les douleurs d’origine inflammatoires. Ainsi, on peut soulager les patients dans de nombreux cas de figures, notamment lors d’une atteinte par les pathologies suivantes :

  • Sclérose en plaque : cette maladie auto-immune cause un panel de symptômes sont des douleurs musculaires et articulaires. L’utilisation du CBD permet au patient d’être plus mobile grâce à une diminution de l’état inflammatoire et des douleurs. En outre, l’effet antalgique du CBD réduit la fatigue et permet d’accroitre l’autonomie au quotidien.
  • Arthrite et rhumatismes : les propriétés anti-inflammatoires du CBD réduit les douleurs liés aux divers rhumatismes, ce qui soulage les patients et augmente leur mobilité.
  • Migraines : les migraines ont également une origine inflammatoire dans la majorité des cas. Ici, le CBD a une double action puisqu’il permet de réduire l’inflammation et d’améliorer la tolérance à la douleur.
  • Douleurs neuropathiques : la fibromyalgie et d’autres douleurs neuropathiques sont soulagées par le même biais que les migraines.
  • Douleurs menstruelles : les douleurs pendant les règles sont dues à l’inflammation et à la contraction utérine. Ainsi, le CBD est anti-inflammatoire, mais surtout myorelaxant et permet de réduire les douleurs menstruelles grâce à ces deux effets.
  • Endométriose : l’endomètre, habituellement situé dans l’utérus, peut se retrouver à l’extérieur de celui-ci et déclencher une réaction inflammatoire très douloureuse. Le cannabidiol peut aider à lutter contre l’inflammation et soulager les douleurs provoquées par cette maladie.

Rappelons qu’aujourd’hui, le cannabis thérapeutique n’est pas légal en France. Il ne faut pas confondre le cannabis médical et le CBD qui lui, peut être consommé de façon légale. Effectivement, le cannabis thérapeutique est un mélange de plusieurs cannabinoïdes (CBD, THC, CBD).

Enfin, nous vous invitons à privilégier l’huile de CBD si vous souhaitez des effets rapides pour être soulagé de vos douleurs.

Quelles précautions prendre ?

Le CBD est naturel et légal, mais il faut prendre connaissance des éventuels dangers liés à sa consommation. Comme toute plante, des interactions et des effets indésirables sont possibles.

  • Les effets secondaires du CBD

Il est presque impossible de faire une surdose de CBD, ce qui est totalement rassurant. Néanmoins, un faible tolérance ou une posologie trop élevée peut déclencher une somnolence, des vertiges, une baisse de la tension artérielle et des nausées.

  • Les contre-indications à connaitre

Les personnes de moins de  18 ans, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes atteintes de maladies cardiaques ne devraient pas consommer de CBD. Des interactions sont possibles si vous prenez des traitements médicamenteux ou des plantes. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin traitant.

  • La posologie

Pour une personne de corpulence normale et sans antécédent médical, on conseille de consommer 20 mg à 30 mg de CBD par jour, en plusieurs prises. Puis, il convient d’ajuster la posologie en fonction des effets ressentis. Vous pouvez augmenter progressivement la dose de 20 mg par semaine jusqu’à ressentir les bienfaits du CBD. Si vous êtes menu, commencez par une dose journalière comprise en 10 mg et 15 mg.