SantéBas de compression graduée : définition et fonctionnement

Bas de compression graduée : définition et fonctionnement

Patients souffrant d’insuffisance veineuse, jambes lourdes, œdèmes ou encore sportifs : les bas de compression graduée sont indiqués dans divers troubles de la circulation sanguine. Définition et fonctionnement : découvrez l’utilité d’un bas de compression graduée.

Qu’est-ce qu’un bas de compression graduée ? 

Pour comprendre ce qu’est un bas de compression graduée, il faut d’abord bien faire la distinction entre bas de contention et bas de compression, la pression exercée n’étant pas la même :

  • le bas de contention agit sur la jambe lorsque celle-ci entre en action ou en effort. On parle alors de résistance passive. Au repos, le bas de contention n’a aucun effet sur les jambes ;
  • le bas de compression implique une pression constante sur la jambe, tant dans l’effort qu’au repos.

Prescrits pour remédier à certains problèmes circulatoires et veineux (thrombose, insuffisance veineuse…), les bas de compression facilitent la circulation sanguine et le retour veineux vers le cœur, pour permettre au sang de se renouveler en oxygène. Renseignez-vous sur les différents types et modèles de bas de compression sur le site : https://www.relaxsanshop.com/fr/.

Qu'est-ce qu'un bas de compression graduée ? 
Source : shutterstock.com

Un bas de compression graduée se caractérise par un degré de pression variable : plus importante au niveau de la cheville, la pression s’allège progressivement en remontant vers le haut de la jambe. Dérivés des bas de compression, les bas de récupération sont très présents dans le milieu sportif, notamment dans les disciplines d’endurance. Votre médecin ou votre phlébologue peut vous prescrire des bas de compression graduée dans les cas suivants :

  • grossesse ;
  • varices d’origine veineuse ;
  • œdème ;
  • hypodermite veineuse ;
  • pigmentation de l’épiderme, eczéma, affections cutanées liées à une mauvaise circulation sanguine ;
  • ulcère ;
  • fibrose.

Comment fonctionnent-ils ?

Prescrits par un phlébologue après un examen clinique de votre cas, les bas de compression graduée existent en 2 formats :

  • les mi-bas : montant jusqu’aux genoux, ces bas sont indiqués si le gonflement de la jambe ne s’étend pas plus haut que le genou ;
  • les bas : nécessaires lorsque le gonflement débute ou se prolonge sur les cuisses.

Les bas de compression graduée compriment les veines dilatées en compressant les jambes : le sang circule alors plus rapidement vers le cœur dans ces veines resserrées. Puisque le sang ne stagne plus dans les jambes, la sensation de lourdeur et les douleurs éventuelles s’atténuent. 4 classes de compression caractérisent les bas de compression, prescrits en fonction des symptômes ou gênes ressentis.

La circulation veineuse permet au sang de se débarrasser des toxines et divers déchets emmagasinés sur son parcours. Une fois renouvelé, il peut à nouveau redistribuer et irriguer sainement muscles et organes du corps. Au cours d’un effort, les bas de compression limitent toute inflammation potentielle et amortissent les vibrations ressenties dans les muscles. Conçus spécifiquement pour être serrés, la pression constante exercée par le port d’un bas de compression graduée peut provoquer une sensation d’inconfort au quotidien. Il est même possible que vous ayez besoin de l’aide d’une tierce personne pour les enfiler !

Comment fonctionnent-ils ?
Source : shutterstock.com

Destiné à l’amélioration de la circulation sanguine au niveau des jambes, le bas de compression graduée est un dispositif médical qui ne doit être prescrit que par un professionnel de santé, après un examen clinique de son patient.