Peut-on obtenir des aides pour l’installation d’un monte-escalier ?

SantéPeut-on obtenir des aides pour l'installation d'un monte-escalier ?

Le maintien à domicile des seniors est courant, car de plus en plus de personnes âgées souhaitent rester chez elles pour vivre leur retraite. Bien que ces seniors soient indépendants et autonomes, certains aménagements sont parfois nécessaires. L’installation d’un monte-escalier est une adaptation souvent recommandée afin d’assurer la sécurité des plus âgés. Toutefois, cela représente un budget important. Quelles sont les aides financières dédiées aux travaux pour les seniors ? Peut-on obtenir une subvention pour l’installation d’un monte-escalier ?

Existe-t-il des aides pour l’installation d’un monte-escalier ?

Installer un monte escalier est bien souvent nécessaire pour les seniors qui désirent rester autonomes et qui ne souhaitent pas intégrer une maison de retraite ou une résidence pour seniors. Toutefois, les travaux dédiés à l’installation d’un monte-escalier coûtent entre 3 000 et 10 000 euros. Le prix du monte-escalier varie en fonction du type d’escalier : droit, courbe, spirale, colimaçon, escalier extérieur.

Existe-t-il des aides pour l'installation d'un monte-escalier ?

Pour aider les retraités à financer l’installation de leur monte-escalier, certains organismes ont mis en place des aides financières :

  • L’aide de l’Anah (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) : cette subvention est dédiée à l’achat et à l’installation d’un monte-escalier pour les propriétaires d’un logement construit il y a plus de 15 ans. Ces derniers doivent faire appel à une entreprise d’équipement PMR pour bénéficier de l’aide. Elle s’élève jusqu’à 50 % du montant total des travaux pour les personnes aux revenus très modestes (aide plafonnée à 10 000 euros) et à 35 % pour les foyers aux revenus modestes (plafonné à 7 000 euros).
  • L’aide de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) : l’aide PCH (prestation de compensation du handicap) concerne les personnes reconnues handicapées âgées entre 20 et 60 ans. Ils doivent être le propriétaire du logement concerné (résidence principale). La PCH s’élève à 50 % du montant total des travaux (plafonné à 10 000 euros).
  • Les aides des caisses de retraite : les caisses de retraites proposent des aides pour installer un monte escalier. Il faut donc vous rapprocher de la vôtre, car chacune propose un accompagnement différent.
  • La TVA réduite (5,5 % au lieu de 20 %) : pour bénéficier de la TVA réduite à 5,5 %, c’est l’entreprise, qui réalise les travaux, qui doit vous fournir une attestation normale ou simplifiée en fonction des travaux à réaliser. Il existe tout de même des conditions pour être éligible (être propriétaire, acheter et faire installer le monte escalier par la même entreprise).
  • Le crédit d’impôts : depuis 2005, le crédit d’impôt monte-escalier fait partie du plan d’aide pour l’aménagement du logement. Il concerne les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite et les personnes en situation de handicap. Pour en bénéficier, il convient d’être le propriétaire du logement ou de l’occuper gratuitement et de faire appel à une entreprise d’équipements PMR pour l’installation.
  • L’aide Soliha (Solidaires pour l’Habitat) : il s’agit d’un organisme associatif qui accompagne les seniors dans l’aménagement de leur logement. L’objectif est de leur proposer des solutions sur-mesure afin d’assurer le maintien à domicile. Soliha tient également un rôle d’accompagnateur au niveau des démarches administratives en aidant les personnes âgées à monter leur dossier de demande de subvention concernant l’achat et l’installation d’un monte-escalier.

Qu’est-ce qu’une entreprise d’équipements PMR (personne à mobilité réduite) ? Il s’agit d’une société agréée, experte dans l’aménagement de l’habitat des personnes à mobilité réduite.

Existe-t-il des aides pour l'installation d'un monte-escalier ?

Peut-on les cumuler ?

Il existe d’autres aides qui vous permettent de réduire le coût de votre projet d’aménagement : l’APA (aide personnalisée d’autonomie), les aides des collectivités territoriales, les prêts financiers avantageux proposés par la CAF. Certaines aides peuvent se cumuler. Pour en savoir plus au niveau du monte escalier prix et des aides de financement, vous pouvez visiter l’une des antennes de l’Agence Départementale pour l’information sur le Logement (ADIL). Ces organismes, présents dans toutes les régions et dans la majorité des départements, ont un rôle de conseiller auprès des particuliers. Leur but est de les aiguiller pour obtenir des financements et des aides pour aménager leur appartement.

Dans le cas où vous ne pouvez pas bénéficier d’aides pour l’installation de votre monte escalier, vous avez la possibilité de faire un crédit. Il existe en effet des prêts pour l’amélioration de l’habitat, avec des conditions plus souples que les crédits classiques. Généralement, le taux d’intérêt est plus bas et les conditions d’accès sont moins strictes. Outre les organismes de prêts, sachez que certains vendeurs et installateurs de monte-escaliers proposent des solutions de financement.