Mon hospitalisation en cliniques et hôpitaux privés

Privilégier une hospitalisation dans un établissement privé, c’est vouloir bénéficier d’une qualité de soins, mais aussi d’un accueil personnalisé dans un environnement sécurisant. Tout sera donc mis en oeuvre pour conjuguer compétence (garantie par les diplômes et la formation continue) et responsabilité (impliquant un engagement à la fois professionnel et personnel).

Dès votre admission et tout au long de votre séjour, vous serez accompagné et pris en charge par une équipe soignante ; avec la collaboration des autres catégories de personnel, elle mettra ses compétence et sa vigilance à votre service pour que votre hospitalisation se déroule le  plus sereinement possible, dans un environnement sécurisant.

Vous accueillir – Vous soigner – Vous informer

Au-delà des pathologies et des interventions médicales au sein de l’établissement d’hospitalisation, la prise en charge du patient se prépare en amont, avec la médecine de ville, et se prolonge en aval, par les soins de suite ou à domicile.

  • Consultation et pré admission

A l’issue de votre consultation au sein de la clinique ou en ville, vous fixez une date d’hospitalisation avec le médecin spécialiste ou le chirurgien

Vous remplissez la demande d’admission qui vous aura été remise ; celle-ci comporte une liste  des documents à fournir  pour la constitution d’un dossier administratif. Vous y indiquerez également vos souhaits concernant le confort de votre chambre.

Des instructions vous seront données concernant les effets personnels à  prévoir.

Vous prenez un rendez-vous  pour une consultation d’anesthésie si l’intervention que vous devez subir le justifie (cette consultation pré-opératoire doit avoir lieu dans les jours qui précèdent votre hospitalisation). A cette occasion, vous serez muni du questionnaire qui vous aura été remis par le chirurgien ou le médecin et que vous aurez dûment rempli

  • Hospitalisation

Formalités d’entrée : dès votre arrivée, vous accomplissez les formalités administratives au bureau des entrées, muni des documents à fournir.

Vous recevez alors un livret d’accueil : il s’agit d’un outil élaboré pour vous permettre, tout au long de votre hospitalisation, de vous informer sur les conditions de votre séjour, sur vos droits et sur les services proposés au sein de l’établissement.

Sa présentation est variable car il doit être adapté et régulièrement mis à jour ; il comporte des informations pratiques et juridiques, suffisamment brèves pour être aisément accessibles (complétées par une documentation plus complète en annexe).

Conçu comme un geste d’hospitalité à part entière, il s’inscrit dans la démarche qualité des établissements.

Un questionnaire de satisfaction vous est également remis. Vous pourrez le remplir et le rendre à la fin de votre séjour. Cette étude de satisfaction nous permet d’améliorer de façon continue l’accueil et la prise en charge des patients.

Documents à fournir :

  • Votre carte d’immatriculation à la Sécurité Sociale en cours de validité  (Carte Vitale) ou une attestation d’ouverture de droits, que vous fassiez partie du Régime Général, Agricole ou de la Caisse des Travailleurs non salariés.
  • Une pièce d’identité.
  • Tous les documents médicaux nécessaires qui seront remis à votre praticien : carnet de santé, radios, examens de sang, carte de groupe sanguin, fournitures prescrites par votre praticien en rapport avec votre intervention, médicaments en cours ainsi que l’ordonnance correspondante.
  • Une carte d’affiliation à une mutuelle si vous êtes adhérent.
  • Sortie

Les formalités de départ s’effectuent à l’accueil, à la date fixée par le   praticien qui vous aura suivi pendant votre hospitalisation

  1. Vous présentez l’autorisation de départ, donnée par votre médecin
  2. Une ordonnance de sortie vous est remise, avec toutes les prescriptions nécessaires à vos soins et traitements
  3. Un transport en VSL ou ambulance est organisé si votre état le nécessite
  4. Vous recevez les documents de sortie (facture détaillée, bulletin de situation, éventuel arrêt de travail…)
  5. Une facture détaillée des suppléments à régler (forfait journalier, éventuels dépassements d’honoraires, options hôtelières de confort…) que vous enverrez à votre mutuelle si celle-ci prévoit le remboursement de tout ou partie de ces frais

L’ambulatoire

Raccourcir les délais de séjour pour faciliter l’accès aux soins

L’hospitalisation privée, pionnière de l’ambulatoire.

Alternative souvent avantageuse à l’hospitalisation dite traditionnelle ou complète, elle permet au patient de rentrer chez lui le jour même de son  intervention. Un relais est ensuite organisé pour la prise en charge médicale ultérieure, en soins de ville ou à domicile.

Quelles sont les opérations chirurgicales concernées ?

La chirurgie ambulatoire est en général possible pour des opérations légères comme la cataracte, la chirurgie des varices, l’arthroscopie du genou, l’extraction de dents ou l’opération des végétations par exemple.

Qui peut en bénéficier ?

Adaptée à la plupart des personnes, elle n’est cependant adoptée qu’après avoir pris en compte la situation médicale et personnelle du patient. De plus, quelques conditions sont indispensables : être accompagné pour le retour et la première nuit à domicile, habiter à moins d’une heure de l’établissement et disposer du téléphone pour rester en contact avec l’équipe médicale.

Quels sont les avantages ?

Si 90% des patients se déclarent satisfaits après une intervention en ambulatoire, c’est parce que cette pratique présente pour eux un double avantage :

  • la prise en charge programmée « sur mesure » favorise une récupération et une convalescence rapides, dans son environnement familier
  • elle est également appréciable sur le plan financier, puisqu’elle  permet  d’économiser le forfait hospitalier.

Mis à jour le 12 mars 2012

Partager

Commentaires (5)

  1. le 21 février 2011 par VARNIER

    pourrais-je recevoir la liste des cliques privées dans mon environnement: A CANNES- MOUGINS- GRASSE- NICE- Merci

    • le 10 septembre 2012 par Ahmad

      Obviously an outsider can’t know for ciarten what dialogue took place between the Cochrane team and Roche. But on general principles, it is possible to infer that Roche was unwilling to publish ancient studies because they don’t measure up to current standards (or perhaps don’t show all they were meant to) and offered them to Cochrane under a gagging contract (non-disclosure agreement in plain English). Cochrane presumably decided that this would not serve the purpose of transparent meta-analysis. All hypothetical reconstruction, of course.

  2. le 21 février 2011 par VARNIER

    ou peut on recevoir un accueil -suivi et amical.

  3. le 1 janvier 2012 par VERDU

    Même service dans les hôpitaux publics.

  4. le 10 septembre 2012 par Tachi

    Certaines personnes vous doennnt envie de vous de9passer, d’autres envies de les fuir.Toi tu nous donnes envie de reaver, de voyager, tu e9claires nos e9crans d’un grand soleil,qui manque peut-eatre e0 la Belgique, mais que ton sourire et ton talent compensent largement.Raymond

Publier un commentaire